A Toulouse, une marche des fiertés pour défendre la diversité

Près de 25 000 personnes ont participé à la marche des fiertés ce samedi à Toulouse pour défendre une nouvelle fois les droits des personnes LGBTQI.

Le mot d'ordre de cette 21ème édition de la Gay Pride : "Uni-e-s et solidaires dans la diversité".
Le mot d'ordre de cette 21ème édition de la Gay Pride : "Uni-e-s et solidaires dans la diversité". © Sandrine Mörch / France 3 Midi-Pyrénées
Rassemblés derrière une banderole "Uni-e-s et solidaires dans nos diversités", les participants à la marche des fiertés ont arpenté le pavé toulousain pour défendre une nouvelle fois les droits des personnes LGBTQI (Lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels, queers et intersexes). Un défilé qui a rassemblé près de 25 000 personnes venues rappeler que dans de nombreux pays du monde, l’homosexualité est encore passible de la peine de mort en 2015 et dire qu'en France, les actes de violence envers les homosexuels sont encore monnaie courante.

"En France, nous continuons à faire face à de nombreuses violences et des discriminations qui n’ont d’ailleurs jamais disparu de la société" indique l'association Arc en ciel Toulouse, organisatrice du défilé.
La 21ème marche des fiertés au départ du Capitole à Toulouse en 2014
La 21ème marche des fiertés au départ du Capitole à Toulouse en 2014 © Sandrine Mörch / France 3 Midi-Pyrénées
Cette marche des fiertés se veut aussi revendicative. Le collectif d'associations rassemblées sous la bannière d'Arc en ciel demande aujourd'hui l'application de la loi sur le mariage pour tous à tous les couples bi-nationaux quelle que soit la nationalité des personnes, l'adoption du statut de beau-parent ou encore l'accès à la PMA pour toutes les femmes lesbiennes.

Voyez le reportage de Sandrine Mörch et Christine Ravier :
durée de la vidéo: 01 min 52
21ème marche des fiertés à Toulouse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société