Toulouse : une start-up transforme votre salon en cabinet médical grâce à la téléconsultation

Publié le
Écrit par Julien Leroy .

En télémédecine, il est difficile de mesurer à distance la tension ou la température d'un patient. Pour y remédier, la start-up Toulousaine Doc2u lance un objet médical connecté innovant. Une fois au poignet, il se transforme en appareil d’auscultation. Une première en Europe.

L’un des principaux inconvénients de la téléconsultation est l’absence de l’examen physique. Il existe évidemment des cabines de télémédecine ou des mallettes mobiles destinés aux professionnels de santé. Mais rien ne permet au patient de transmettre des données médicales de manière fiable et automne. 

Un constat que trois ingénieurs Toulousains ont voulu combler. Après 4 ans de recherche, Sébastien Risler, son frère Charles et Aymeric Malle ont créé "Doc2u". Un objet connecté (IoT) tout-en-un qui se transforme en appareil d’auscultation. 

L’appareil est composé d’outils qui permettent de mesurer 4 constantes indispensables à une consultation de médecine générale à distance (Tensiomètre, Cardio-fréquencemètre, Oxymètre, Thermomètre) ainsi que de transmettre l’image et le son de deux appareils d’auscultation essentiels que sont le stéthoscope et l’otoscope.

Sébastien Risler

co-fondateur de Doc2u

Recevoir en temps réel les constantes du patient

L'appareil a un double avantage selon ses concepteurs. 

"Pour le médecin, c’est notamment la possibilité d’utiliser à distance des instruments médicaux comme en cabinet et de recevoir en temps réel, (..) les constantes du patient pour établir un diagnostic fiable. Le patient peut lui facilement utiliser le dispositif médical connecté guidé par le médecin" assure Sébastien Risler. 

Le dispositif médical devrait obtenir sa labellisation européenne d'ici octobre 2022 avant d'être commercialisé.

Multiplication des partenariats

En attendant, la start-up toulousaine multiplie les partenariats avec les acteurs français de la télémédecine. La solution Doc2u est déjà compatible avec plusieurs plateformes telles que MesDocteurs, ConexSanté, Medaviz, Promotal, Diabilive et MediSpot.

Par ailleurs, des infirmières libérales et des pharmacies en Occitanie ont confirmé leur intérêt pour cette innovation unique en Europe. 

Au-delà de la technologie, les fondateurs toulousains veulent lutter contre les déserts médicaux (qui touchent 12% des Français) et développer la télémédecine. Ce secteur est pleine croissance. Le recours à la téléconsultation a été multiplié par 3 depuis 2020 selon l'Agence du Numérique en Santé (ANS), soit 14 millions de visio-conférence en 2021.

Si Doc2U parvient à séduire les professionnels de santé, il faudra lui faire un peu de place dans l'armoire à pharmacie. Réponse dans quelques années. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité