Tourisme : vers une reprise des voyages à l'étranger dès cet été

Les professionnels du tourisme enregistrent des baisses de chiffre d'affaires significatives depuis le début de la crise sanitaire. Mais selon eux, les nouvelles fonctionnalités de l'application Tous Anti-Covid semblent constituer une solution pour la reprise des séjours internationaux.

Les réservations de voyage pour l'été reprennent doucement.
Les réservations de voyage pour l'été reprennent doucement. © Mourad ALLILI/MAXPPP

Pourrons-nous voyager cet été ? La réponse est attendue par nombre de Français. Si pour l’heure aucun pays n’a fait de la vaccination un pré-requis obligatoire pour entrer sur leur territoire, avoir reçu les doses de vaccin devrait permettre d’échapper aux restrictions, comme celles de se placer en quatorzaine ou de présenter un test PCR négatif.

Selon Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du Voyage, les destinations préférées des habitants d’Occitanie sont l’Espagne, la Grèce, la Tunisie et le Maroc. Hormis ce dernier, il est toujours possible de s’y rendre (hors confinement national) en se pliant aux restrictions imposées.

Les possibilités de voyager, en Europe pour le moins, commencent à s’éclaircir. Un soulagement notamment pour les agences de voyage qui ont vu leurs ventes s’effondrer avec la crise sanitaire. « En ce moment, nous sommes à 20% environ de notre chiffre d’affaires habituel. C'est très difficile », confie la direction de l’agence Voyageurs du monde.

Des réservations en recul par rapport à 2020

Même si la fin de la crise sanitaire semble se dessiner, les voyageurs traînent à réserver leur séjour auprès des agences de voyage. Selon Jean-Pierre Mas, le nombre de réservations toutes destinations confondues atteint 60% « à peine » du niveau de l’année dernière. « On n’arrive même pas au même niveau que l’an passé parce qu’en 2020, il y avait eu un nombre normal de séjours réservés jusqu’au mois de mars ». Mais les agences de voyage sont positives. Depuis le début du mois d'avril, les demandes augmentent.
 

Il y a une réelle envie de partir de la part de nos clients. Sur nos réseaux sociaux, nous avons beaucoup de questions concernant la reprise. Nous remarquons le phénomène de wandermust c'est à dire l’envie irrépressible de voyager après en avoir été longtemps privé.

explique Victoria Proffit, responsable de la communication de TUI France

Ce qui n'empêche pas l'inquiétude du président des Entreprises du Voyage : « Même avec l’ouverture des frontières européennes cet été, les réservations seront toujours largement inférieures à ce qu’elles sont d’habitudes. Mais ça devrait redémarrer. »

L'application Tous Anti-Covid : la solution ?

Un redémarrage qui pourrait être facilité par Tous Anti-Covid. L’application numérique, mise en place par le gouvernement, disposera d’une nouvelle fonctionnalité : l’intégration des résultats de tests PCR et antigéniques et l’attestation de vaccination contre la Covid. « L’objectif est de faciliter la vie quotidienne des Français », justifie le ministère de l’Economie. Cette nouveauté pourrait ainsi permettre une reprise plus rapide du tourisme. « C’est une très bonne chose. J’étais très demandeur auprès de l’Etat de la mise en place de certificat sanitaire. Les données sanitaires seront à jour, non falsifiables sur un support digital facilement consultable. Ça va fluidifier la circulation », s’enthousiasme Jean-Pierre Mas.

Si pour cet été se déplacer à l’étranger reste tout de fois incertain, voyager en France sera possible. L’Occitanie est une des trois régions principales (après la Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la Corse) qui « suscite le plus la curiosité des Français ». « L’Occitanie est une région riche de grands espaces balnéaires, de montagne et de compagne en même temps. Elle va faire une bonne saison d’été, il n’y a aucun doute », optimise Jean-Pierre Mas.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société tourisme économie