• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tournefeuille : l'aire de grands passages à la base de loisirs de la Ramée fait débat

image d'illustration / © MAXPPP
image d'illustration / © MAXPPP

La mairie de Tournefeuille dénonce ce lundi 25 mars dans un communiqué l'installation d'un aire de grands passages sur la base de loisirs de la Ramée par Toulouse-Métropole. Une zone qui selon elle ne serait pas adaptée aux grands passages. La Métropole pointe des inexactitudes dans le communiqué. 

Par Amy Mcarthur

Les travaux ont déjà commencé pour installer l'aire de grands passages sur la base de loisirs de la Ramée, mais la Mairie de Tournefeuille n'en veut pas. Dans un communiqué de presse diffusé ce lundi 25 mars, elle exprime sa colère face à un projet "impossible"

Cette zone (qui est gérée par Toulouse-Métropole mais se trouve sur la commune de Tournefeuille) avait été proposée en 2016 par la municipalité comme une des trois solutions possibles pour l'accueil temporaire des gens du voyage, avec deux autres sites derrière le lac de Loustalet. Ce, dans le cadre d'un consensus dégagé pour un système de rotation des aires de grands passages. 

Une zone qui n'est plus adaptée

Mais c'est une parcelle qui pour la mairie de Tournefeuille n'est plus adaptée à cet usage en 2019. Elle cite comme raisons le développement de l'activité de la base de loisirs, mais aussi "l’installation illicite de centaines de caravanes à proximité immédiate, sur le secteur Guilhermy et ce, en permanence depuis plusieurs années" qui rendrait selon elle "impossible l’acceptation de cette [nouvelle] aire par les Tournefeuillais."

"On est en train de mettre à la fois les riverains et les personnes à accueillir dans une situation difficile," dénonce Thierry Grall, directeur de cabinet du Maire de Tournefeuille. Il rappelle que le taux d'occupations illégales autour de ce site a fortement grimpé ces dernières années (de 2 en 2016 à 5 en 2018).

Il dénonce également un manque de communication de la part de Toulouse-Métropole, qui selon lui n'a pas fait face aux inquiétudes exprimées par la Mairie de Tournefeuille.  

Un communiqué "factuellement inexact"


Contactés, les services de la métropole défendent ce projet d'aire de grand passage, rappelant la différence entre ce type d'aire, qui accueille des pèlerins de passage pendant quatre mois durant l'été, et les aires d'accueil permanents.

Ils affirment que depuis que la mise en place du tirage au sort des aires de grands passages sur les communes de la Métropole, "il n'y a jamais eu de problème." 

Le communiqué diffusé par la Mairie de Tournefeuille est selon les services de la Métropole "factuellement inexact," et risque de "créditer l'idée que les gens de passage sont des personnes infréquentables."

Ils rappellent que la Métropole toulousaine met en place un service d'accompagnement pour les mairies et les riverains qui habitent près des aires de grands passages. 
 

Sur le même sujet

Des enseignants manifestent avec les "gilets jaunes"

Les + Lus