Une auxiliaire de vie mise en examen et écrouée pour des violences sur une personne âgée

Une auxiliaire de vie a été mise en examen et écrouée jeudi soir à Toulouse. Elle est accusée d'avoir maltraité une personne âgée pendant plusieurs mois à Montrabé. 

© AFP PHOTO / ERIC CABANIS
Le calvaire de cette vieille dame a visiblement duré de longs mois. Atteinte d'une maladie dégénérative, cette femme âgée de 73 ans est paralysée et privée de la parole. Plusieurs soignants interviennent quotidiennement dans sa maison de Montrabé, ainsi qu'une auxiliaire de vie embauchée il y a un an. C'est elle qui a été mise en examen jeudi soir, pour "violences sur personne vulnérable".

"On s'est dit, il y a quelques chose qui ne va pas"

Joëlle, la cousine de la vieille dame, habite tout près de chez elle. Elle passe la voir plusieurs fois par jour mais elle est aujourd'hui "sous le choc", et se sent terriblement coupable "de n'avoir rien vu". "On pensait qu'il n'y avait qu'une mauvaise prise de repas et on a découvert qu'il y avait des coups violents qui étaient portés". 
La famille de la vieille dame trouvait qu'elle avait maigri mais c'est la découverte d'une plaie à la tête il y a quelques jours, sans explication de la part de son aide de vie, qui les a vraiment alerté. "Cette plaie était inexpliquée", indique Joëlle, "il fallait qu'on en ait le coeur net". Avec son mari, elle a alors décidé d'installer une caméra dans la maison. La violence des images qu'elle découvre ensuite est telle qu'elle dit n'avoir pas pu les regarder jusqu'au bout. " C'est horrible, choquant, on ne peut pas décrire ça... Une telle violence, des regards méchants..."

Des images terribles

Le chef de poste de la police municipale de Montrabé, appelé sur place par la famille mardi après-midi parle lui aussi "d'images terribles". "On voit une vieille dame paralysée, sans défense, sans pouvoir s'exprimer, subir des violences physiques, corporelles de la part d'une autre dame qui s'avère être son auxiliaire de vie". Des images de violence gratuite, où celle-ci lui donne des coups de coussin sur le visage, lui tire les cheveux à plusieurs reprises, lui donne à manger très violemment.

La police municipale de Montrabé a aussitôt alerté la gendarmerie de Balma et la procureur de la République de Toulouse a été saisi. L'auxiliaire de vie a été interpellée et placée en garde à vue avant d'être mise en examen pour "violences sur personne vulnérable". Elle encourt jusqu'à 5 ans de prison. Selon le procureur adjoint de Toulouse, Jean-Michel Pelletier, l'enquête va désormais se poursuivre pour déterminer s'il y a eu d'autres victimes.

Le reportage de Cécile Fréchinos et Denis Tanchereau :
durée de la vidéo: 01 min 43
Une personne âgée maltraitée à Montrabé


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter