• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une nouvelle commande venant de Chine pour Airbus

© MaxPPP
© MaxPPP

China Southern Airlines commande à l'avionneur européen Airbus  dix appareils long-courriers de la famille A330. Montant total : plus de 2 milliards de dollars.

Par PL avec AFP

La compagnie aérienne chinoise China Southern Airlines a annoncé mercredi avoir passé commande à l'avionneur européen Airbus de dix appareils long-courriers de la famille A330, pour un montant total représentant environ 2,27 milliards de dollars au prix catalogue. Ces avions A330-300 seront livrés entre 2017 et 2019.

Basée à Canton (sud), c'est l'une des plus grandes compagnies d'Asie par le nombre de passagers, China Southern avait déjà annoncé la semaine dernière avoir commandé (en son nom propre et via sa filiale Xiamen Airlines) 110 avions moyen-courriers B737 à l'américain Boeing pour un total d'environ 10 milliards de dollars aux prix catalogue.

Depuis plusieurs mois, les annonces de très grosses commandes se succèdent en Chine, premier marché aéronautique mondial.
La compagnie à bas coûts Spring Airlines avait ainsi conclu début décembre un accord pour commander à Airbus 60 moyen-courriers de la famille A320, valorisés 6,3 milliards de dollars. Fin octobre, la holding publique China Aviation Supplies (CAS), centrale d'achats desservant les compagnies locales, avait passé une commande géante de 100 A320 pour 9,7 milliards de dollars. Un mois auparavant, c'est Boeing qui décrochait 300 commandes de la part d'entreprises chinoises, pour un montant catalogue total de 38 milliards de dollars, scellant un record historique. En dépit du ralentissement de l'économie, le marché aéronautique chinois connaît une croissance insolente: à la faveur d'une demande dopée par l'essor de la classe moyenne, la Chine aura besoin de 6.330 avions de ligne sur les 20 années à venir, selon des projections de Boeing, qui table sur un triplement de la flotte du pays sur cette période.

Boeing et Airbus sont au coude-à-coude pour emporter les faveurs des compagnies chinoises. Seul Airbus, toutefois, dispose pour le moment d'une implantation industrielle conséquente dans le pays, avec sa chaîne d'assemblage pour A320 à Tianjin (nord), ce qui lui a permis en dix ans de rattraper son retard en parts de marché sur son rival américain.

Sur le même sujet

Des enseignants manifestent avec les "gilets jaunes"

Les + Lus