Une rentrée 2016 plus chère de 0,5 % pour les étudiants à Toulouse

© Archives France 3 MP
© Archives France 3 MP

La rentrée 2016 coûtera plus cher aux étudiants de Toulouse. Ils paieront 0,5% de plus que l'an dernier, selon une enquête du syndicat UNEF. Une hausse toutefois contenue par rapport au coût de la vie étudiante qui augmente au niveau national de 1,23 %.

Par VA.

Selon une étude publiée le 14 août par l'Union nationale des étudiants français (Unef), Toulouse se classe en 13è position parmi les 34 principales villes universitaires de France en terme de coût de la vie étudiante.

A Toulouse, comme ailleurs, ce sont le logement et les transports qui représentent les postes de dépenses les plus importants. Mais l'augmentation contenue du coût de vie étudiant de 0,5% à Toulouse par rapport à l'an passé alors que l'augmentation nationale est de 1,23% s'explique par rapport aux tarifs des transports en commun à Toulouse où les étudiants, avec un forfait de 100 euros, bénéficient du 2è tarif le plus avantageux de France, juste après Limoges.

L'Unef s'inquiète toutefois des vélléités de "certains élus" de Toulouse Métropole d'augmenter le prix des transports en commun pour les étudiants. "L’UNEF Toulouse, prévient le syndicat, restera mobilisée pour conserver ce droit", prévient le syndicat.

Au chapitre du logement, malgré un faible recul des loyers par rapport à 2015 à Toulouse, ceux-ci, avec une part moyenne de 57 %, continuent de peser lourd dans le budget étudiant. Toulouse se classe au 13è rang des villes universitaires dans l'étude de l'Unef, avec un coût moyen de loyer mensuel de 447 euros. Seul 7% des étudiants sont logés en cité universitaire dans la ville rose.

Quant au financement des études, à Toulouse comme ailleurs, la moitié des étudiants cumule cours et petits boulots et 12% à recourir au crédit pour financer leurs études.



Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus