VIDEO - Des images de drone du pont de Mirepoix-sur-Tarn pour mesurer l'étendue de la catastrophe

Images France Télévisions - Un drone a pu survoler ce mardi matin le pont suspendu de Mirepoix-sur-Tarn, au lendemain de son effondrement qui a coûté la vie à deux personnes.

Vu de haut, on mesure de manière encore plus précise le désastre qui s'est produit lundi matin à Mirepoix-sur-Tarn.

Un drone a pu faire ce mardi des images aériennes au-dessus de ce qu'il reste du pont suspendu. Les images montrent l'étendue de cette catastrophe, le tablier du pont étant en quasi totalité immergé.

Les suspentes ont lâché et plus rien ne reste de cet édifice datant des années 1930 si ce n'est ses longs poteaux métalliques, de chaque côté des berges du Tarn, qui supportaient les haubans. 

Voici les images (France Télévisions) :


Lundi, peu après 8 heures, les riverains ont entendu un grand craquement. Le pont venait de s'effrondrer. Deux véhicules, une Clio avec deux personnes à bord, ainsi qu'un camion ont été engloutis dans les eaux de la rivière.

La conductrice de la voiture, assistée par des témoins, est parvenue à regagner la berge. Mais sa fille de 15 ans est restée prisonnière de la voiture et n'a pas survécu.

Le chauffeur du poids-lourd a lui aussi péri dans la catastrophe. Son corps a été remonté dans la nuit par les plongeurs.Une double enquête est ouverte : judiciaire et administrative pour déterminer les causes de cet accident. La piste privilégiée semble être une surcharge du camion : le poids-lourd qui transportait un engin de forage faisait plus de 40 tonnes selon le maire de la commune alors que le passage sur le pont était interdit aux engins de plus de 19 tonnes. 

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité