VIDEO - Quand Philippe Douste-Blazy promettait l'arrivée du TGV à Toulouse pour... 2015 !

Le maire de Toulouse de l'époque (2001-2004) n'en démordait pas : le TGV serait à Toulouse en 2015 ! Nous sommes en 2017 et l'objectif de 2024 est désormais remis en cause. 

Philippe Douste-Blazy en 2004
Philippe Douste-Blazy en 2004 © AFP
Les archives télé ont de la mémoire. En 2004, il y a donc 13 ans, Philippe Douste-Blazy est maire de Toulouse et président du Grand Toulouse (qui deviendra Toulouse Métropole). A la sortie d'une réunion avec l'Etat, la SNCF, la Région et le Département à la préfecture, au cours de laquelle les débats ont été tendus, il fait référence, devant les caméras, dont celle de France 3, d'un courrier de Dominique Bussereau, alors ministre des Transports : il lui donne l'assurance que le TGV arrivera à Toulouse en 2015. 

Douste-Blazy et le TGV en 2015 à Toulouse !

A la même époque, dans la même réunion, le président du Conseil Régional, Martin Malvy, était bien moins optimiste : lui, alors dans l'opposition au gouvernement, tablait sur... 2025 !

Bien-sûr, on le sait, le TGV (s'entend en 3h10) n'est pas arrivé à Toulouse en 2015. La Ligne à Grande Vitesse entre Toulouse et Bordeaux n'est pas commencée, même pas financée. Depuis ce dimanche, Toulouse s'est un peu rapproché de la Capitale grâce à l'ouverture de la LGV Bordeaux Tours. Il faut maintenant 4h19 pour relier les deux villes

Surtout, le gouvernement actuel semble davantage porté vers les "lignes de transports du quotidien", délaissant les grands projets. Lors de l'inauguration des LGV vers Rennes et Bordeaux, les ministres n'ont pas eu un mot pour Toulouse. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv économie transports sncf