130 € d'amende et un retrait de points sur le permis de conduire, attention au givre sur votre pare-brise de voiture

Alors que le froid s'installe et que les températures plongent en dessous de zéro, dégivrer votre pare-brise devient incontournable pour une conduite sécurisée. Cependant, mal s'y prendre peut non seulement entraîner des contraventions coûteuses, mais également compromettre votre sécurité sur la route.

Vous êtes en train de lire et derrière votre fenêtre le froid règne. Les températures sont passées en dessous des 0° et, manque de chance, vous avez laissé votre voiture. Il va vous falloir dégivrer le pare-brise de votre véhicule.

Hors de question de le faire n'importe comment. Car les vitres de voitures mal dégivrées peuvent entraîner de lourdes contraventions. Dégivrer entièrement son pare-brise est une question de sécurité. 

Un champ de vision au volant obstrué constitue une infraction routière qui peut vous coûter trois points et une amende de 130 euros.

Voici donc quelques petits conseils pour dégivrer son pare-brise au mieux et sans forcer : 

  • Anticiper : Il est recommandé de se lever dix minutes plus tôt pour anticiper le dégivrage.
  • Utiliser un grattoir : La méthode la plus efficace consiste à gratter le pare-brise avec un grattoir spécifique, certains étant équipés d'un gant pour protéger les doigts du froid. On peut également utiliser une carte en plastique ou la tranche de tout autre objet, en veillant à ne négliger aucune zone, y compris celles qui ne sont pas directement dans le champ de vision.
  • Employer des produits naturels miracles : Certains produits naturels peuvent faciliter le dégivrage, tels que le vinaigre blanc, la chair d'une pomme de terre ou le sel (avec prudence en raison de sa corrosivité). Cependant, il est noté que des produits dégivrants vendus dans le commerce peuvent ne pas être respectueux de l'environnement.
  • Protéger préventivement son pare-brise : Pour éviter le givre, il est conseillé de protéger le pare-brise la veille au soir avec une bâche ou un carton.
  • Eviter certaines solutions : L'utilisation d'une casserole d'eau chaude est fortement déconseillée, car elle peut provoquer un choc thermique risquant de fissurer voire de briser le pare-brise. Évitez également d'utiliser les essuie-glaces sur un pare-brise encore gelé pour éviter de les endommager. En cas de serrure gelée, préférez un aérosol de dégivrage plutôt que de chauffer la clé avec un briquet, une pratique non recommandée.