Dans les Pyrénées, il est tombé "des quantités de neige proches des records de saison"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marion Fontaine
Le village d'Aulon, dans les Hautes-Pyrénées, après les importantes chutes de neige qui ont coupé son accès, le 7 décembre 2021.
Le village d'Aulon, dans les Hautes-Pyrénées, après les importantes chutes de neige qui ont coupé son accès, le 7 décembre 2021. © FTV

Du jamais-vu depuis 2008. En quelques jours, il est tombé dans les Pyrénées des quantités exceptionnelles de neige pour un début décembre. Lundi 6, des records ont même été battus, notamment au lac d'Ardiden, dans les Hautes-Pyrénées.

"Ce début d’hiver démarre sur les chapeaux de roue en terme de hauteur de neige au sol", écrit Météo France dans son bulletin du lundi 6 décembre 2021. Depuis une quinzaine de jours, la neige recouvre peu à peu les sommets des Pyrénées.

Dans la seule journée du 5 décembre, plus d'un mètre de neige est tombé. Provoquant évacuations en série, blocage de routes ou des alertes aux avalanches. Des chutes de neige exceptionnelles et précoces, pour un mois de décembre. Du jamais-vu depuis l'hiver 2008.

1m75 au lac d'Ardiden

"Il est tombé un niveau très important de neige pour la période", confirme Jacques Richon, responsable du Centre montagne des Pyrénées de Météo France, basé à Tarbes. "Nous avons mesuré près d'1m50 de neige à 2 300-2 400 mètres d'altitude". 


Certes, "la répartition est hétérogène, car il y a eu énormément de vent"
. Pourtant, ce début décembre 2021, "ce sont des quantités de neige proches des records" qui sont tombées sur les Pyrénées. 

Au lac d'Ardiden, dans les Hautes-Pyrénées, le record a même été battu depuis que les premières mesures ont été faites, en 1995 : au sol se sont accumulés 1m74 de neige. Le précédent record était de 1,69 mètres, le 31 décembre 2002. 

Et ce n'est pas fini : selon les prévisions de Météo France, "les Pyrénées pourraient bien récupérer encore plus d’un mètre de neige en pleine chute" dans les prochains jours, ce qui "deviendrait vraiment extraordinaire" si la hauteur de neige dépassait 2 mètres au sol. À savoir que, dans les Hautes-Pyrénées, c'est le 25 décembre 1982 qu'il a le plus neigé, avec 1m98 de neige au sol.

Jacques Richou tient néanmoins à rappeler que "ce n'est pas un record sur l’hiver complet : on a des hauteurs de neige beaucoup plus importantes dans le cœur de saison, en janvier ou février".

La faute aux vents océaniques

S'il a autant neigé ce week-end dans les Pyrénées, cela n'a rien à voir avec le changement climatique qui aurait déréglé la météo dans la région pyrénéenne. "Ce qui est attendu du changement climatique, c'est une réduction de la période d’enneigement, avec des chutes de neige de moins en moins importantes. Pas une augmentation des précipitations neigeuses en début d'hiver", rappelle Jacques Richon. 

L'enneigement change d'une année à l'autre selon le bon vouloir des grands flux météorologiques. Ces derniers jours, "on a eu des vents venus du nord et du nord-ouest, d'origine océanique, mais pourtant très froids", explique le responsable du centre météorologique des Pyrénées.

Ces "fluides froids" viennent se bloquer sur les montagnes et créent "une sorte de barrière". Ce phénomène est ainsi propice à d'importantes chutes de neige.

Le risque d'avalanche toujours marqué

Si "on ne peut pas s'appuyer sur ces chutes de neige de début de saison pour prédire l'enneigement du reste de l'hiver", ces fortes chutes précoces sont une très bonne nouvelle pour les stations de ski, estime Jacques Richon. 

Il note : "Les stations de sports d'hiver vont pouvoir travailler leur neige et avoir une très bonne sous-couche dès le début de la saison, ce qui leur garantit un enneigement correct sur le long terme".

Il convient néanmoins de rester prudent, notamment pour les adeptes de ski de fond ou de raquette. Car le risque d'avalanche reste marqué dans les Pyrénées.

Selon Météo France, tous les massifs de la chaîne pyrénéenne d'Occitanie sont placés en alerte de niveau 3 ("risque d'avalanche marqué"). La faute à un redoux et à l'évolution du manteau neigeux, qui le rend instable. 

Le tunnel Bielsa-Aragnouet, qui relie les Hautes-Pyrénées à l'Espagne, est d'ailleurs fermé "pour risque d'avalanche" jusqu'au mercredi 8 décembre. Mais certaines routes, devenues impraticables ces derniers jours, rouvrent progressivement. C'est le cas de la D30, qu'une avalanche a recouverte, coupant du monde le petit village d'Aulon, près de Bagnères de Bigorre dans les Hautes-Pyrénées.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.