Hautes-Pyrénées : un deuxième cas de grippe aviaire détecté à Ossun

Un second cas de grippe aviaire a été détecté dans les Hautes-Pyrénées à Ossun. La préfecture a pris rapidement des mesures de sécurité drastiques pour éviter toute propagation.

Par Anissa Harraou

Alors qu'un premier cas de grippe aviaire a été détecté à Labatut-Rivière vendredi 21 décembre, un second cas a été signalé dans le département des Hautes-Pyrénées, sur la commune d’Ossun.
Des mesures de protection draconiennes ont été prises par la préfecture des Hautes-Pyrénées. 750 oies de l'élevage ont été abattues par précaution et tous les bâtiments qui ont accueilli des oies ont été désinfectés. 

Un périmètre de sécurité de 3 kilomètres et une zone de surveillance de 10 kilomètres ont été installés. Toutes les zones d'exploitations de volailles seront recensées et feront l’objet de visites vétérinaires. Les mesures de biosécurité devront y être rigoureusement appliquées . Ce sera également le cas pour les foires, marchés, et autres expositions.
La préfecture annonce que la communication sera intense avec l'ensemble de la filière. Il est demandé aux éleveurs de rester vigilant en cas morts suspectes de volailles et de contacter sans tarder les services vétérinaires. 

En plus des Hautes-Pyrénées, 7 départements sont concernés par cette restriction :  la Dordogne, les Landes, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques, le Lot et Garonne, la Gironde, la Haute-Vienne et certaines communes du Lot et de la Charente.
.

Sur le même sujet

Les + Lus