• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le manque de neige ne diminue pas les risques en montagne

Les services de secours redoutent des interventions plus graves. / © France 3 Midi-Pyrénées
Les services de secours redoutent des interventions plus graves. / © France 3 Midi-Pyrénées

Depuis le début de l'hiver, l'enneigement est nettement inférieur à la moyenne. Les skieurs doivent rejoindre les sommets pour trouver des pistes correctement enneigées. Et les secouristes font face à des accidents plus graves.

Par M.M. et R.C.

Cet hiver, les interventions suivent la courbe de l'enneigement... à la baisse, donc. Moins de sorties, faute de neige fraîche pour les skieurs de randonnée. Pourtant, les secouristes doivent faire face à des interventions plus délicates.

"Les services de l'Etat interviennent moins que d'habitude mais pour des cas plus graves. La nécessité de préparer sa course et de maîtriser les techniques pour progresser sur le neige dure se fait jour", explique Jean-Marc Bougy, du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Pierrefitte.

Les secouristes redoutent un surcroît de travail pendant les vacances, les stations, quant à elles, espèrent et attendent l'arrivée des vacanciers.
L'hiver dernier, elles avaient dû faire face à l'excès de neige et aux accès barrés en raison des risques d'avalanche. C'est le scénario strictement inverse cet hiver.

Voir ici le reportage de Régis Cothias et Marc Lasbarrères, de France 3 Midi-Pyrénées : 

Exercice de secours en haute montagne
Le manque de neige n'exclut pas les risques d'accident en montagne.  - Régis Cothias et Jean-Yves Bascands


Sur le même sujet

Battle Of The Year : Interview du Bboy Dany

Les + Lus