• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lourdes : hôteliers et commerçants “victimes” de la grève des cheminots

L’inquiétude des professionnels face à la grève des cheminots. / © Archives France 3 Midi-Pyrénées
L’inquiétude des professionnels face à la grève des cheminots. / © Archives France 3 Midi-Pyrénées

Dans un courrier adressé au maire de Lourdes, un hôtelier s'inquiète des conséquences économiques de la grève des cheminots qui impactent plusieurs professions. 

Par Stéphane Compan

Au neuvième jour de grève des cheminots, un hôtelier tire le signal d'alarme.
Dans un courrier adressé à Josette Bourdeu, maire de Lourdes, il s'inquiète des retombées négatives sur la commune et sur l'activité de nombreux provisionnels.

"Les conséquences pour nous commerçants, ce sont des annulations de séjours à la pelle, des non réservation de dernières minutes! Du coup, les restaurants et les magasins en pâtissent également : annulation ou non réservation = -  de clients = - de vente!" explique t'il.


Le professionnel explique que, par chance, son établissement est de dimension familiale et donc sans salarié. Sans cela, il aurait eu des difficultés pour les payer.
Dans son courrier, l'hôtelier s'inquiète particulièrement de la situation économique que rencontre la cité Mariale.
Outre la crise que rencontre la France et la baisse de fréquentation, la ville a subi d'importantes inondations il y a un an. " Moins de pélerins, moins de ventes".
Le soulagement des professionnels viendra peut-être de la suspension de la grève à la SNCF


Reportage Régis Cothias et Marc Lasbarrères.
 

L'inquiètude des hoteliers



 

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus