Maman, j'ai mangé bio à la cantine !

© Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées
© Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

20% de bio dans les cantines, c'est un des objectifs du Grenelle de l'Environnement. Pour y arriver, le groupement e l'agriculture biologique des Hautes-Pyrénées propose des formations aux cuisiniers des cantines et des restaurants collectifs : recettes, processus, savoir-faire, tout y passe.

Par Véronique Haudebourg

pas très évident d'introduire du bio dans la restauration collective. Plus cher, plus compliqué à préparer, il demande aux équipes un peu d'adaptation. Le GAB 65 propose à des chef de cuisine des formations sur le sujet, pour les encourager sur la voie de la transition. Des recettes certes mais aussi des savoirs faire (comment rendre une betterave appétissante pour un enfant ?), des processus, des organisations, des filières d'approvisionnement... bref tout les bons tuyaux.

Une manière également de casser des préjugés sur l'alimentation biologique qui fait une part plus grandes aux fruits et légumes sans baisser les apports nutritifs. Et de la rendre accessible et naturelles pour tous (et pas qu'au bobo urbain).

A Nestier, les cuistots sont donc reparti à l'école. Un secteur où la restauration collective connaît déjà bien le bio. Les hôpitaux de Lannemezan, pionniers en la matière, ont déjà atteint le stade de 20% de bio pour les enfants et fournissent des écoles et des crèches du coin.
Les chefs cuistots à l'école du bio

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus