• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nouveau foyer de grippe aviaire dans les Hautes-Pyrénées

© MaxPPP
© MaxPPP

Un nouveau foyer de grippe aviaire s'est déclaré à Bazillac dans les Hautes-Pyrénées, selon le Ministère de l'agriculture. C'est le troisième en une semaine dans ce département.

Par Laurence Boffet

La grippe aviaire continue de progresser dans le Sud-Ouest. Selon le Ministère de l'agriculture, un nouveau foyer d’influenza aviaire hautement pathogène a été identifié le 23 décembre à Bazillac dans les Hautes-Pyrénées dans un élevage de 3000 canards et de 2600 oies. La souche est en cours de détermination mais les volailles ont toutes été abattues. Les bâtiments sont en cours de désinfection et un périmètre réglementé est mis en place autour de l'exploitation.
Ce nouveau cas porte à 3 le nombre de foyers de grippe aviaire découverts dans les Hautes-Pyrénées, après Labatut-Rivière et Ossun. Une nouvelle réunion d'information des éleveurs du secteur est prévue samedi matin.

Les explications de Stéphane Compan et Xavier Marchand :
Un 3ème foyer de grippe aviaire dans les Hautes-Pyrénées
Un nouveau foyer de grippe aviaire s'est déclaré à Bazillac dans les Hautes-Pyrénées, selon le Ministère de l'agriculture. C'est le troisième en une semaine dans ce département.

63 foyers recensés en France

A ce jour, 63 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans 6 départements du Sud-Ouest de la France. En Midi-Pyrénées, seuls le Gers et les Hautes-Pyrénées sont touchés. Dans le Gers, 10 exploitations ont été touchées par cette épizootie depuis le 10 décembre.

Un nouveau plan de lutte ​

En collaboration avec le Ministère de la santé et après concertation des professionnels de la filière "volailles", le Ministère de l'agriculture a mis en place un nouveau cadre de lutte contre la grippe aviaire,
Un arrêté ministériel publié le 18 décembre définit sur une zone étendue du Sud-Ouest appelée "zone de restriction" des mesures complémentaires à celles édictées par la réglementation européenne déjà en place. Des mesures spécifiques de restriction des mouvements des animaux, de nettoyage, de désinfection et de vide sanitaire seront mises en oeuvre dans les élevages.
Ce nouveau cadre met donc en place un zonage de trois types : des zones de protection, des zones de surveillance et une large zone de restriction.

La zone de restriction comprend 8 départements : la Dordogne, les Hautes-Pyrénées, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, le Lot et Garonnne, la Gironde, la Haute-Vienne et certaines communes du Lot, de la Corrèze et de la Charente.
Selon le Ministère de l'agriculture, "ces nouvelles dispostions visent à assainir les zones de production de volailles de manière efficace et sur une zone large ainsi qu'à apporter toutes les garanties nécessaires aux partenaires européens et pays tiers importateurs de volailles françaises".

Sur le même sujet

Gilets jaunes : ambiance "bon enfant" à Aimargues dans le Gard

Les + Lus