Pyrénées-Atlantiques : deux jeunes pompiers volontaires décèdent dans un accident de voiture au col d'Aubisque

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yael Benamou .

Dans la nuit de vendredi à samedi, deux sapeurs-pompiers volontaires sont tombés dans un ravin, 70 mètres plus bas. Le choc est immense dans la commune de d’Arrens-Marsous, dans les Hautes-Pyrénées.

Les deux jeunes hommes d’Arrens-Marsous, dans les Hautes-Pyrénées avaient 35 ans et 25 ans.
Ils s’appelaient François Coste et Laurent Lacoste. L’un était employé municipal, le second mécanicien en engin agricole. Ils appartenaient tous les deux au Centre d’Incendie et de Secours d’Arrens-Marsous où ils étaient pompiers volontaires.

Vers 5 heures du matin, dans la nuit de vendredi à samedi, ils circulaient sur la route départementale 918 entre les cols du Soulor et d'Aubisque, sur la commune de Béost (Pyrénées-Atlantiques).
Pour des raisons encore inexpliquées, leur voiture a quitté la chaussée pour plonger 70 mètres plus bas.

Les pompiers d’Arrens-Marsous dévastés

Informés, leurs collègues du Centre d’Incendie et de Secours d’Arrens-Marsous se sont rendus sur place pour repérer le véhicule accidentés… en contre-bas.

Pour les préserver, ce sont des pompiers professionnels des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, spécialistes des milieux périlleux qui ont réalisé l’approche. Notamment à l’aide de cordes.

Ce centre de secours est composé d’une vingtaine de pompiers volontaires, proches les uns des autres, notamment en raison de la situation géographique du centre, situé en milieu rural et isolé.

C’est un coup très dur pour nous. Un gros choc. Trois infirmiers assurent un premier soutien psychologique actuellement.

Capitaine Frédéric Douence, officier d’Etat-major des Hautes-Pyrénées

Sur les réseaux sociaux, le SDIS 65 leur a rendu hommage.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité