Pyrénées : l'ouverture des stations de ski prévues d'ici un mois, si et seulement si, la neige tombe suffisamment

La neige est enfin arrivée sur les sommets des Pyrénées. Pas suffisamment pour monter sur les skis, mais assez pour envisager un prochain démarrage de la saison si les conditions météo se maintiennent en version hivernale. Premières ouvertures possibles le 27 novembre, puis le 4 décembre.

Les flocons se sont invités depuis quelques jours sur les Pyrénées. Avec quelques dizaines de cm en cumul dès 1500m, l'hiver démarre, et avec lui la perspective de la prochaine saison de ski.
Les stations de ski se réjouissent de l'arrivée de l'or blanc.

Comme chaque année, les plus grands domaines des Pyrénées communiquent auprès de leur clients une date prévisionnelle d'ouverture. Celle-ci, fixée chaque année entre fin novembre et début décembre, n'est pas toujours respectée faute d'enneigement suffisant.

S'il est encore trop tôt, un mois avant, pour savoir quand sera lancé le top départ de la station, on sait d'ores et déjà que de nombreux amateurs de glisse achètent leur forfait en avance de façon à bénéficier de tarifs plus intéressants.

C'est valable pour tous les domaines et c'est une incitation forte des stations qui fidélisent ainsi des skieurs et leurs familles. Exemple à Ax-3-Domaines.

Les chutes de neige devraient se poursuivre jusqu'à vendredi au moins avec un refroidissement général. On peut donc regarder sereinement les semaines à venir.


Quelques stations se préparent à ouvrir dès le 27 novembre. C'est le cas  de l'espace free ride du Pic du Midi, de Cauterets et des Angles.

Devraient suivre le 4 décembre pour Piau-Engaly, Saint-Lary, Peyragudes, Le Grand-Tourmalet, Luz-Ardiden, Font-Romeu ou encore Luchon et le Mourtis, le 11 décembre pour Ax-3-Domaines et le 17 décembre pour Gourette ou la Pierre Saint-Martin.

Autre interrogation : la mise en application du pass sanitaire. Lors d'une allocution, Jean Castex a précisé, le 21 octobre dans un entretien à l'Indépendant, que "si la situation le nécessite, oui il y aura un pass sanitaire pour les remontées mécaniques".
La saison 2020-2021 avait été largement tronquée en raison de la crise Covid. Une situation que redoutent encore pour cette année les professionnels du tourisme d'hiver et les skieurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport stations de ski tourisme économie pyrénées montagne nature