Saint-Lary joue les prolongations

Cette année, la station de ski de Saint-Lary dans les Hautes-Pyrénées reporte sa fermeture d'une semaine. Conséquence de l'enneigement tardif, le domaine skiable est presque intégralement ouvert. Cette prolongation représente un coût qu'il va falloir amortir.

La station de Saint-Lary reste ouverte jusqu'au 10 avril.
La station de Saint-Lary reste ouverte jusqu'au 10 avril. © France 3 Midi-Pyrénées
Avec actuellement 3 500 skieurs sur le domaine, on est loin des pics à 15 000 des périodes de vacances scolaires mais pour les "retardataires", le bénéfice est grand puisque neige et ciel bleu sont au rendez-vous.

A tel point que la station pyrénéenne de Saint-Lary a décidé de jouer les prolongations. Elle reporte sa fermeture d'une semaine et restera donc ouverte jusqu'au 10 avril. Non pas avec un domaine restreint comme prévu, mais accessible sur ses trois secteurs.
De quoi, peut-être, compenser un début de saison poussif. 

Reste que cette décision n'est pas sans conséquence car il faudrait attirer 2 000 skieurs chaque jour pour rentabiliser les 70 salariés mobilisés, les navettes et le fonctionnement des infrastructures.
Certains hôteliers ne cachent pas leur inquiétude et leurs doutes quant à la pertinence de cette prolongation. 

Contrairement à Cauterets ou Piau-Engaly, Saint-Lary n'est pas habituée à repousser sa fermeture. Cette semaine supplémentaire aura donc valeur de test pour la station de la vallée d'Aure. 

Voir ici le reportage de Mathieu Jarry et Jean-Yves Bascands, de France 3 Midi-Pyrénées : 

durée de la vidéo: 01 min 45
Saint-Lary prolonge la saison

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport pyrénées montagne sorties et loisirs économie