Tarbes-Lourdes : on vous en dit plus sur le futur hôpital commun prévu en 2029

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoît Roux
Les élus des Hautes-Pyrénées devant le site du futur hôpital commun Tarbes-Lourdes situé à Lanne.
Les élus des Hautes-Pyrénées devant le site du futur hôpital commun Tarbes-Lourdes situé à Lanne. © Régis Cothias/ FTV

On y voit enfin plus clair sur le futur hôpital commun Tarbes-Lourdes qui sera construit à Lanne (65). Cet énorme projet de 270 M € devrait être opérationnel en 2029 mais d'ores et déjà un calendrier plus précis vient d'être établi.

Ce vieux serpent de mer de plus de 10 ans est enfin en train d'émerger. Les hôpitaux de Tarbes, Lourdes mais aussi de Vic en Bigorre et Bagnères de Bigorre seront regroupés dans une enceinte unique dans le petit village de Lanne (Hautes-Pyrénées). 

Les élus sur le terrain

Un conseil territorial s'est tenu le vendredi 14 janvier 2022 en présence de nombreux élus des Hautes-Pyrénées, du Préfet et de Pierre Ricordeau le directeur général de l'ARS d'Occitanie. 

Le projet d'hôpital unique départemental Tarbes-Lourdes a reçu l'éligibilité du Ministère de la santé. Il a fait l'objet d'une annonce de financement du Président de la République. Nous rentrons désormais dans la phase quasi-opérationnelle.

Pierre Ricordeau, directeur général ARS d'Occitanie

17 cabinets d'architecte ont candidaté pour le futur bâtiment. Le projet retenu sera communiqué d'ici la fin de l'année. C'est le projet n°1 des cinq grands chantiers prioritaires de l'ARS d'Occitanie.

 Un calendrier prévisionnel établi

Ce sont les mots de Christophe Bouriat, le directeur du centre hospitalier de Tarbes et Lourdes :"Nous avons atteint un point de non-retour. C’était important car c'est un projet ancien complètement justifié au niveau de l’offre de soin du territoire qui a connu 4 faux départs : 2009, 2010, 2011 et 2013. Les esprits n’étaient pas prêts, il n'y avait pas de consensus au niveau politique. En 2016, nous nous sommes remis au travail. Beaucoup d'efforts ont été faits."

En visite à Montpellier, le Premier Ministre Jean Castex avait confirmé cette annonce. Emmanuel Macron de passage dans les Hautes-Pyrénées avait annoncé un soutien exceptionnel de l'Etat (210 M € sur les 270 que coûterait le projet) dans le cadre du Ségur de la santé. 

Fin 2022, les études seront faites, la fusion administrative des hôpitaux de Tarbes et Lourdes réalisée au 1e janvier 2023. Dès novembre 2025, le chantier devrait commencer et les premiers algecos faire leur apparition avec les engins de chantier. "Fin 2028, nous pourrons faire la mise en service du bâtiment et les premiers transferts des activités : des moins stratégiques aux plus critiques", assure Christophe Buriat le directeur des hôpitaux de Tarbes et Lourdes.

442 lits prévus et l'accent mis sur la gériatrie

Le nouvel hôpital commun qui se veut plus opérationnel est jaugé à 442 lits -soit un peu moins que la capacité totale des hôpitaux qu'il remplace- et le personnel nécessaire pour travailler. L'hôpital va particulièrement développer ses services liés à la gériatrie, le département des Hautes-Pyrénées étant l'un de ceux qui compte le plus de personnes âgées de plus de 60 ans.

Son lieu central devrait permettre de garantir aux patients du territoire une offre de soins de proximité. Plus de réactivité, plus de possibilités pour la chirurgie en déambulatoire, il devrait répondre aux évolutions prévisible des soins de santé, en
lien avec la médecine de ville.
Le service de dialyse par exemple sera conçu pour pouvoir abriter 36 postes, contre 20 actuellement.

Le nouveau site de Lanne

Longtemps boudé par certains politiques, le projet rencontre aujourd'hui une relative unanimité excepté du côté de la France Insoumise. Il va donc voir le jour durant cette décennie sur la petite commune de Lanne. 

Un site assez central, très proche de l'aéroport et à proximité de la 2X2 voies. "Les raccordements et l'accessibilité seront étudiés et réglés avant le début du chantier, assure le maire de Tarbes Gérard Trémège. Nous travaillons avec les maires concernés pour mettre un réseau de bus assurant une desserte constante et régulière. Pour les raccordements et la station d'épuration, nous avons plusieurs choix : agrandir Louey, ou la relier à Tarbes. Personnellement, je préfère faire les travaux nécessaires sur la station de Louey."

Reste à connaître le sort des bâtiments actuels des hôpitaux. Le bâtiment de Lourdes situé en centre ville ne devrait pas trop avoir de difficulté pour être reconverti. Ce sera plus compliqué pour celui de Tarbes, assez excentré. 

En attendant, tous les regards sont focalisés sur les futures maquettes du nouvel hôpital. Réponse d'ici quelques mois pour une mise en service prévue entre janvier et juin 2029.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.