• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les écoles de conduite manifestent ce lundi à Tarbes pour soutenir les auto-écoles de proximité

Entre 35 et 40 auto-écoles des Hautes-Pyrénées étaient représentées ce matin / © R. Cothias / France 3 Occitanie
Entre 35 et 40 auto-écoles des Hautes-Pyrénées étaient représentées ce matin / © R. Cothias / France 3 Occitanie

Les auto-écoles des Hautes-Pyrénées manifestent ce lundi 25 mars au matin pour soutenir les auto-écoles de proximité face à l'uberisation du permis de conduire et la mulitiplication des offres bas-coût. 

Par A. McArthur avec R. Cothias

Les auto-écoles des Hautes-Pyrénées sont en colère. Ce matin, entre 35 et 40 auto-écoles étaient présentes pour participer à une opération escargot à Tarbes. Top départ 07h30 du centre d'examens du permis de conduire, avec une arrivée à la préfecture prévue à 10h30. 

Ils veulent faire entendre leurs inquiétudes face à l'uberisation du permis de conduire, ainsi que la multiplication des offres de permis bas-coût. Dans un communiqué, l'association des auto-écoles des Hautes-Pyrénées annonce vouloir "faire respecter dans le département la réglementation sur l’exercice de l’enseignement de la conduite à titre onéreux."

Pour Nicolas Boissel, Président départemental CNPA-ESR, il s'agit de "défendre le modèle d'éducation routière porté par les auto-écoles." Un enseignement de la conduite avec une proximité et un suivi qui sont selon lui indispensables. 

Une "uberisation" du permis qui gagne du terrain 

L’intersyndicale CNPA-UNIDEC ASAV appelait les écoles de conduite "de toute la France à se rassembler lundi 25 mars à Paris* pour exiger du gouvernement de faire appliquer les décisions de justice émises à l’encontre d’une plate-forme basée à Lyon". Elle est soupçonnée d'avoir "dissimulé l’emploi de moniteurs d’auto-école en les plaçant sous des statuts de prestataires indépendants*"

Le Permis Libre.com, similaire à Uber, permet de passe le permis à moindre coût grâce à une uberisation des enseignants, qui se servent de leur propre véhicule et n'ont pas de local

Le co-fondateur et président du Permis Libre, Lucas Tournel, a contacté France 3 Occitanie pour apporter des précisions :  "toutes les personnes qui travaillent pour Le Permis Libre sont en fait des professeurs de conduite diplômés à qui le modèle traditionnel d'auto-école ne correspondait tout simplement pas," explique-t-il.   

Ce phénomène se répand de plus en plus dans les petites et moyennes villes. Une "inquiétude" pour Nicolas Boissel. Il affirme avoir connaissance d'"au moins une personne qui travaille indépendamment des autos-écoles" sur Tarbes. 

Reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :

Les auto-écoles manifestent à Tarbes




*rassemblement finalement annulé à cause de la visite du président chinois Xi Jinping ce même jour 
*modifié de "travail illégal" à la demande de Le Permis Libre.com 

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : les arbres de la discorde à Caudies de Fenouillèdes

Les + Lus

Les + Partagés