Bagnères-de-Bigorre : un CRS se suicide avec son arme de service

Un CRS âgé de 35 ans s'est donné la mort avec son arme de service mardi après-midi dans un parc de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), a-t-on appris de source policière.

© MaxPPP / Guillaume Bonnefont
Un policier de la Compagnie républicaine de sécurité de Toulouse (CRS 26), âgé de 35 ans, s'est suicidé mardi après-midi dans un parc de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) avec son arme de service.

Affecté depuis un peu plus d'un an à la CRS 26, le jeune policier a été retrouvé sans vie dans le parc par les gendarmes de la ville.

La victime a laissé un courrier pour sa famille.

Il est décrit par ses collègues comme "discret et calme".

Selon le parquet de Tarbes, "c'était quelqu'un qui avait des difficultés dépressives. Ce n'est apparemment pas lié à son travail mais à des problèmes personnels".

Le fonctionnaire de Toulouse, qui était en repos, se trouvait à Bagnères-de-Bigorre, où réside sa mère

Une enquête a été ouverte.

Depuis le début de l'année, 20 policiers se sont donnés la mort en France. L'an passé, 49 policiers et 16 gendarmes ont mis fin à leurs jours.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité