Cadavres au milieu du troupeau, bergerie non-désinfectée, bêtes mal abreuvées : un éleveur condamné pour mauvais traitements sur ses animaux

Publié le
Écrit par Rémi Surrans

Un éleveur de brebis et de vaches de Sazos (Hautes-Pyrénées) a été condamnée pour des faits de mauvais traitements sur ses bêtes. Il est condamné à plusieurs amendes, notamment pour avoir laissé des bêtes vivantes à côté d'autres mortes.

Le tribunal de Tarbes a rendu une décision peu commune jeudi 21 septembre. Après plusieurs années de procédure, un éleveur de brebis et de vaches basé à Sazos (Hautes-Pyrénées) a été condamné pour "acte de cruauté envers les animaux et détention de cadavres d'animaux". 

Il écope de 950€ d'amendes cumulées. Contacté, le parquet de Tarbes précise que cette condamnation se justifie par des "conditions sanitaires déplorables comme les soins et l'abreuvement sans désafecter la bergerie ".

L'éleveur laissait par exemple "des bêtes mortes à côté d'autres vivantes" indique le parquet. Pourtant, "il avait eu une mise en demeure lors d'un premier contrôle". Malgré ces fautes, cet éleveur n'a pas été interdit de posséder des animaux. Et peut toujours faire appel de la décision du tribunal. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité