"Collabo islamiste" : la devanture de la permanence d'une députée LFI vandalisée

La députée insoumise Sylvie Ferrer a vu la devanture de sa permanence, à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), vandalisée le 9 novembre 2023. Le message "collabo islamiste" y a été tagué. L'élue a porté plainte.

"Collabo islamiste" : des lettres rouges taguées sur la vitre de la devanture du local de Sylvie Ferrer, députée La France Insoumise des Hautes-Pyrénées.

C'est hier que ses collaborateurs ont découvert cet acte de vandalisme, alors que la députée était à l'Assemblée Nationale. Elle publie alors un tweet sur X (anciennement Twitter) dans lequel elle dénonce "Le climat de terreur que tente d'instaurer l'extrême-droite", qui selon elle, "ne doit trouver aucun terreau dans notre République."

L'élue LFI porte plainte

Contactée par France 3 Occitanie, Sylvie Ferrer assure avoir porté plainte, vendredi 10 novembre, à la gendarmerie de Bagnères : "Des prélèvements ont été faits, une enquête va être ouverte."  Pour la députée, ce tag résulte de la parole du Rassemblement National qui se répercute dans les actes de ceux qui l'entendent et y adhèrent. "En écoutant leurs propos à notre égard, certains sont confortés pour passer l'acte."  Elle se dit "attristée par ce genre d'attitude. Je suis prête à avoir une discussion avec des personnes avec qui je suis en désaccord, ma porte reste ouverte." 

La coordination LFI de Hautes-Pyrénées a apporté son soutien à Sylvie Ferrer, dans un communiqué, en insistant sur le fait que "les discours médiatiques diffamants à l’encontre de la France Insoumise et de ses élus confortent les individus haineux à passer à l’acte" et réclame à ce que "l’auteur des faits soit identifié, et qu’il réponde de cet acte face à la justice". 

De son côté, la section PCF de Bagnères & Haut Adour a également condamné cet acte, en déclarant: "Nous ne laisserons pas les fauteurs de haine et de racisme agir impunément à Bagnères. Ici comme ailleurs, nous continuerons à combattre avec acharnement l’extrême droite, ses idées nauséabondes et ses méthodes d’intimidation."

Une position décriée

La position de la France Insoumise sur le conflit qui oppose Israël au Hamas fait l'objet de vifs débats et critiques. Le parti a annoncé qu'il ne participerait pas à la marche contre l'antisémitisme, organisée dimanche 12 novembre 2023, à cause de la présence du Rassemblement National. 

Invité de Franceinfo mardi 7 novembre, Manuel Bompard avait expliqué trouver "particulièrement incongru de participer à une manifestation de cette nature en présence du RN" qui, selon lui, "est un parti qui trouve ses racines et qui a été fondé par des personnes dont les idées antisémites étaient claires et avérées". 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité