Déconfinement : le difficile retour sur les sentiers de randonnées dans les Pyrénées

Après le 11 mai, les Pyrénées seront sans doute très convoitées mais pas en groupe. / © FTV
Après le 11 mai, les Pyrénées seront sans doute très convoitées mais pas en groupe. / © FTV

A l'inverse des plages, le déconfinement va bien concerner les sentiers de randonnées en montagne mais prudence, les règles restent strictes, les pratiques habituelles vont s'en trouver profondément changées. 

Par Marie Martin

Pour beaucoup de Français, la perspective du 11 mai prochain, date choisie par le gouvernement pour le début du déconfinement, c'est d'abord la liberté de mouvement. On se prend à rêver d'espaces, de grand air. Et la montagne représente tout cela.

La montagne, oui, mais sous conditions

Seulement voilà, on le sait, les règles de ce déconfinement restent assez strictes. Pas de déplacements à plus de 100 kilomètres de son domicile, pas de regroupements pour une pratique sportive collective, pas de co-voiturage. Que pourra-t-on, dans ce cas, faire en montagne ?
© FTV
© FTV
Dans les Pyrénées, les adeptes des sommets en sont conscients : le retour à la normale n'est pas pour demain. Guy Nicollas préside un club de montagnards. Il est, comme beaucoup, impatient de retrouver les sentiers pyrénéens mais les contraintes restent trop importantes. Et les inquiétudes pas tout à fait apaisées. "On est un peu dans le paradoxe, il nous tarde de sortir du confinement après le 11 mais il y a aussi cette réticence de se retrouver entre guillements au milieu des autres", reconnaît-il. 

Quelle saison estivale ?

Les professionnels de la montagne sont aussi conscients des difficultés. A commencer par la règle des 100 kilomètres maximum autour de chez soi qui va empêcher une bonne partie de la clientèle habituelle de se précipiter vers les massifs pyrénéens. "On ne pourra pas toucher notre clientèle habituelle, une clientèle qui vient du grand ouest, de la région parisienne et compagnie et ça sera de la clientèle locale plus dure à capter pour nous, car plus autonome dans ces pratiques de la montagne", reconnaît Joël Castéran, accompagnateur en montagne. 

D'autre part, tous les sports de montagne qui nécessitent le contact, notamment dans les apprentissages, comme par exemple l'escalade, le parapente, les sports d'eau vive, risquent de ne pas pouvoir respecter les règles de distanciation. Tous les professionnels du tourisme et du sport en montagne retiennent leur souffle pour que la saison estivale puisse avoir lieu dans les meilleures conditions possibles. En attendant des consignes de déconfinement plus précises...
Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon, de France 3 Occitanie :
Déconfinement : le difficile retour sur les sentiers de randonnées dans les Pyrénées

 

Sur le même sujet

Les + Lus