Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées) : opération tractage des saisonniers contre la réforme de l'allocation chômage

Une saisonnière (en bleu) en train de tracter dans la station du Grand Tourmalet auprès des vacanciers. / © Charlotte Rothea/FTV
Une saisonnière (en bleu) en train de tracter dans la station du Grand Tourmalet auprès des vacanciers. / © Charlotte Rothea/FTV

Devant la billetterie de la station du grand Tourmalet, les saisonniers (en bleu) ont débrayé une heure durant samedi matin pour distribuer des tracts auprès des vacanciers et les alerter sur les répercussions de la réforme de l’allocation chômage sur leur profession.

Par VA.

En plein samedi de chassé-croisé dans la station de ski de la Mongie, les saisonniers ont débrayé, un heure durant samedi matin, pour alerter les vacanciers sur les dispositions prévues par les nouvelles règles de l'assurance-chômage à partir d'avril.

En particulier ils dénoncent les retombées liées à l'augmentation de la durée de 4 à 6 mois de contrat pour l'ouverture des droits, la suppression de la recharge au bout d'un mois de travail ainsi que le mode de calcul de l'indemnité réduisant, suivant les cas, de moitié cette allocation.

Les syndicats FO et CGT du secteur des remontées mécaniques ont lancé un appel national à la grève. Les saisonniers doivent cesser le travail dans la plupart des stations de ski des Pyrénées. 
    
Le ministère du Travail doit présenter la semaine prochaine "un plan d'accompagnement" pour les saisonniers des remontées mécaniques conscient de la spécificité de la montagne "où il n'y a, dans certaines vallées, simplement pas d'emplois au printemps ou à l'automne".

Voir le reportage de Charlotte Rothea et de Serge Djian :

 

Sur le même sujet

Les + Lus