• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Haute-Garonne : un exercice de sauvetage des professionnels du secourisme en montagne près de Luchon

Un système de treuil a été mis en place pour évacuer le blessé et éviter le suraccident / © Christophe Neidhardt - France 3 Occitanie
Un système de treuil a été mis en place pour évacuer le blessé et éviter le suraccident / © Christophe Neidhardt - France 3 Occitanie

Un exercice de sauvetage en montagne a été organisé ce vendredi matin près de Luchon. Coordonné par les CRS de Lannemezan et le PGHM (Peloton de gendarmerie de haute-montagne), cette opération consistait à  secourir une personne bloquée au fond d'un canyon. 

Par Christine Ravier

Un randonneur a fait une chute dans un canyon isolé. Blessé à la jambe droite, il ne peut plus bouger. Tel est le scénario sur lequel se sont entrainés le Peloton de gendarmerie de haute-montagne et l'unité des CRS-Pyrénées.

Comme il était difficile d'accéder au blessé dans ce terrain plus qu'escarpé, les secouristes ont fait le choix d'installer un système de treuil. L'objectif est d'évacuer le blessé situé 40 mètres en contrebas.


Des pompiers espagnols conviés



L'hélicoptère aurait pu provoquer un suraccident à cause du souffle qu'il provoque. Celui-ci est susceptible de faire voler des pierres et d'atteindre le blessé ou les hommes venus le secourir.

Ce type d'exercice est organisé deux fois par an. Parmi les observateurs, des pompiers espagnols basés au Val d'Aran. Ils étaient conviés car ils collaborent avec leurs collègues français pour le secours en montagne dans les zones frontières.

Le blessé virtuel a été secouru en moins d'une heure. Compte tenu des conditions, l'exercice est probant. Le PGHM et les CRS interviennent près de 150 fois par an en Haute-Garonne. 

En vidéo, le reportage de Christophe Neidhardt et Olivier Denoun


 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus