• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hautes-Pyrénées : aucune preuve d'une attaque de l'ours sur des vaches

© capture d'écran Facebook
© capture d'écran Facebook

4 vaches ont été retrouvées mortes dans la vallée d'Estaing dans les Hautes-Pyrénées. Les blessures laissaient penser qu'elles avaient été attaquées par un ours mais il n'en est rien. En revanche, elles ont peut être été effrayées par un plantigrade installé dans le secteur.

Par Juliette Meurin

4 vaches ont été retrouvées mortes dans la vallée d'Estaing dans les Hautes-Pyrénées aux alentours du 25 août. Une autre a été blessée.
Les griffures visibles sur l'animal laissaient penser qu'un ours s'était attaqué aux bovins mais selon la direction du Parc National des Pyrénées, ce n'est pas le cas.
 

Les griffures sont longues et très écartées.
L'endroit où les vaches ont été découvertes dans la vallée d'Estaing présente de fortes pentes à base de schiste. C'est probablement en tombant qu'elles se sont fait ces entailles. 
Les gardes du parc venus faire les constatations n'ont relevé aucun indice de la présence de l'ours à proximité. Pas de poils, pas d'empreintes, pas de morsures sur les animaux tués.

En revanche, on ignore ce qui a provoqué la chute des bovins. C'est peut être parce qu'ils ont été effrayés par un plantigrade. Dans le doute, le dossier géré par le parc des National des Pyrénées est pour l'instant classé indéterminé. La décision appartient désormais à la Commission d'Indemnisation des Dégats d'Ours (CIDO)
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus