• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hautes-Pyrénées : les gilets jaunes s’installent pour durer

Une tente installée sur un terrain prêté / © France 3
Une tente installée sur un terrain prêté / © France 3

Troisième samedi d'action pour les gilets jaunes avec une mobilisation toujours forte. Les péages sont toujours occupés entre Tarbes et Lannemezan.

 

Par Régis Cothias + MP

Ils s'installent
Le poêle est bricolé, le sol fait de palettes mais l'abri permet aux gilets jaune installés au péage de Capvern de se reposer dans un confort sommaire. Jour et nuit les manifestants se relaient autour d'un café chaud et d'un casse-croûte. Après deux semaines de manifestation, les gilets jaunes campent sur leur position.

 "On nous a prêté le terrain, le directeur d'un casino juste à côté du coup on s'installe. C'est sensé durer."

A Lannemezan, ils étaient envion 300 à défiler dans les rues de cette petite ville peu habituée aux cortèges. La rencontre avec le maire a tourné court pour présenter d'innombrables revendications. 

A Tarbes, le cortège -autour de 3.000 personnes- garde une ampleur comparable à celui de la semaine passée.
Pour les manifestants, une cible unique, Emmanuel Macron, et un même objectif : un quotidien plus facile.

Peu d'organisation, des revendications disparates. Malgré ces faiblesses, le mouvement des gilets jaunes reste très vivace et actif dans les Hautes Pyrénées


Vidéo : le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon

Sur le même sujet

vote député gardois pour maintien exonérations travail saisonnier

Les + Lus