Hautes-Pyrénées : pique-nique de bienvenue aux réfugiés de Séméac

Les "passions" et polémiques suscitées par l'annonce de l'arrivée d'une trentaine de réfugiés semblent s'être apaisées. / © France 3 Occitanie
Les "passions" et polémiques suscitées par l'annonce de l'arrivée d'une trentaine de réfugiés semblent s'être apaisées. / © France 3 Occitanie

Trois mois après la construction d'un mur devant l'ancien hôtel destiné à accueillir des réfugiés, des habitants de Séméac, dans les Hautes-Pyrénées, ont organisé un pique-nique ce dimanche 15 octobre pour souhaiter la bienvenue aux 34 hommes, femmes et enfants. 

Par Marie Martin

Il paraît loin, le temps de la polémique née cet été à Séméac, petite ville des Hautes-Pyrénées...
C'était le 24 juillet : des habitants, opposés à la transformation d'un ancien hôtel en centre d'accueil pour les réfugiés, avaient bâti de nuit un mur censé empêcher leur entrée dans l'établissement. 
Le mur de la honte, comme l'a immédiatement baptisé une grande partie de la presse française, le lendemain.

Depuis, 34 hommes, femmes et enfants sont arrivés à Séméac. Ils viennent de Syrie, d'Arménie, d'Albanie ou encore de la République démocratique du Congo. Une arrivée relativement sereine même si toutes les situations ne sont réglées : ainsi, tous les réfugiés ne sont pas encore assurés de pouvoir rester et les enfants ne sont pas scolarisés. 

Malgré tout, des habitants de Séméac ont voulu montrer que la commune n'est pas hostile aux nouveaux arrivants. Ils ont organisé, ce dimanche, un pique-nique pour leur souhaiter la bienvenue.

"Nous, on est pour construire des ponts pas pour construire des murs. On veut dire effectivement que les migrants qui viennent de tous les pays ont le droit de se déplacer, de quitter leur pays et d'y revenir s'ils le souhaitent mais aussi de s'installer. Ils sont les bienvenus", a déclaré Jean-Louis Imbert, membre du Réseau Education Sans frontières. 

Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon, de France 3 Occitanie : 

Pique-nique de bienvenue aux réfugiés de Séméac (65)

 

Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne