INSOLITE. De la notoriété au notariat, l'extraordinaire retour sur scène de JB Bullet, interprète de "Je suis Charlie"

" Je suis Charlie " est le titre qui propulsera en janvier 2015 la carrière de JB Bullet. Le jeune homme originaire de Tarbes (Hautes-Pyrénées) connaît un éphémère moment de célébrité, et choisit finalement une carrière plus raisonnable. Il sera notaire. Il était jeudi 7 septembre 2023 de retour sur scène.

Sa musique "Je suis Charlie " publiée "spontanément" en 2015 sur son compte Facebook a fait en quelques heures le tour du monde. JB Bullet cumule désormais plus de 14 millions de vues sur Facebook et 4 millions sur YouTube.

Des chiffres records qui le propulsent dans un moment éphémère de célébrité. Une attirance pour la musique toujours présente dans la vie de Jean-Baptiste, aujourd'hui passé de la notoriété au notariat.

"J'ai eu cette opportunité de pouvoir ouvrir mon office notarial et je ne le regrette pas. La musique reste ma passion et j'ai dans mon bureau une guitare et un micro, donc si l'inspiration me vient, je peux toujours enregistrer" affirme-t-il avec le sourire. 

Jeudi 8 septembre, il est remonté sur scène pour présenter son nouvel EP, quatre titres présentés au théâtre des nouveautés à Tarbes, ville où il a grandi. 

durée de la vidéo : 00h01mn32s
" Je suis Charlie " est le titre qui propulsera en janvier 2015 la carrière de JB Bullet. Le jeune homme originaire de Tarbes (Hautes-Pyrénées) connaît un éphémère moment de célébrité, et choisit finalement une carrière plus raisonnable. Il sera notaire. Il était jeudi 7 septembre 2023 de retour sur scène. ©Régis Cothias - Emmanuel Fillon - FTV
Un succès médiatique immédiat

En 2015, tout s'est enchaîné très vite pour Jean-Baptiste, plus connu sous son nom de scène, JB Bullet. "Je me suis retrouvé à faire des tas de plateaux télé, à être très médiatisé " confie-t-il quelques heures avant de remonter sur scène.

Des moments marquants pour le jeune Tarbais, qui aime se remémorer les têtes croisées lors de ses divers passages télévisés : " Un jour, j'étais dans un tout petit salon avec Patrick Bruel, Alain Souchon, Julien Clerc, Grand corps malade. On était dans une toute petite pièce à discuter. J’en garde un assez bon souvenir, ç'a été très intense et ça reste gravé dans ma mémoire." Un succès de courte durée, mais au cours duquel il a dû se professionnaliser rapidement.

Pour autant, il décide de ne jamais commercialiser la musique qui l'a rendu célèbre : " Je ne voulais pas capitaliser sur un drame national, ça a fait son bonhomme de chemin et c’est très bien comme ça. " En 2017, il sort un premier album " Du coeur au stylo ", un condensé de douze titres aux textes engagés. 

Le notariat et la musique font un bon mélange

Pas facile pour JB Bullet de concilier sa vie au-devant de la scène et celle dans son cabinet notarial. Mais le Tarbais d'origine l'assure "Je suis très bien entouré et j'arrive à faire la balance.

"Et le notariat ne semble pas si incompatible que cela avec la musique selon Jean-Baptiste : " Il y a des passerelles entre les deux mondes, j'ai fait la fête de la musique au conseil supérieur du notariat, devant 800 notaires.

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité