"Le réchauffement climatique a un impact conséquent sur les lacs de montagne" : pourquoi l'étude de leur biodiversité est essentielle

À l'occasion des premières rencontres internationales biodiversité des lacs des Pyrénées, à Loudenvielle (Hautes-Pyrénées), la chercheuse Florence Mazier évoque l'intérêt de l'étude des lacs d'altitude et les conséquences de l'activité humaine et du réchauffement climatique sur ces derniers. Entretien.

Les premières rencontres internationales biodiversité des lacs des Pyrénées se sont déroulées le 13 et 14 mai 2024, à Loudenvielle (Hautes-Pyrénées). Chercheurs et partenaires locaux se sont rassemblés pour échanger sur la question. Parmi eux, Florence Mazier, directrice adjointe du laboratoire Géographie de l'environnement (Géode). Nous l'avons interrogé sur les enjeux actuels autour de ces lacs de montagne. 

France 3 Occitanie : À quoi sert l'étude de la biodiversité des lacs d'altitude ? 

Florence Mazier : Étudier les lacs d’altitude permet de voir comment les lacs vont évoluer au cours du temps. On étudie plusieurs choses. D'abord la flore, la végétation aquatique mais aussi la faune : les libellules, les grenouilles, les punaises, les scarabées ou des espèces emblématiques du milieu, comme le desman des Pyrénées. On observe également des paramètres abiotiques, comme la durée d'enneigement et d'englacement des lacs, ainsi que la température ou la quantité d’oxygène.

France 3 Occitanie : Que peut-on dire de la situation actuelle ? 

Florence Mazier :  Nous manquons de données. On a remarqué que dans certains lacs où il devrait y avoir des animaux, ce n'est pas le cas, mais dans d'autres si. Il nous faudrait donc plus de recul, car certains inventaires remontent seulement jusque dans les années 2000. C'est pour cela que nous avons créé ce GIS (Groupement d'intérêt scientifique), qui réunit des scientifiques et des gestionnaires, pour pouvoir suivre sur le long terme ce qu'il se passe dans les lacs.

France 3 Occitanie : On peut supposer que le réchauffement climatique joue un rôle dans l'évolution de biodiversité des lacs des Pyrénées...

Florence Mazier : Le réchauffement climatique a un impact conséquent et indéniable sur les lacs de montagne, notamment avec l'augmentation des températures de l'eau, jusqu'au fond des lacs, ce qui est inhabituel. Mais d'autres facteurs impactent leur biodiversité, comme les pratiques et les usages agricoles, avec la montée des troupeaux, la quantité d'animaux autour des lacs. Le comportement des gens qui montent au niveau des lacs influe également : est-ce qu'ils se baignent, est-ce qu'ils polluent... Il n'y a pas que le climat qu'il faut surveiller.