Le sable du Sahara et les particules fines des écobuages provoquent un épisode de pollution dans les Hautes-Pyrénées

Le département des Hautes-Pyrénées va connaître mercredi 3 février un important épisode de pollution aux particules fines. En cause, le sable du sahara combiné à des émissions locales de particules issues du chauffage au bois, brûlage de biomasse et écobuage.

L'indice de qualité de l'air sera très mauvais mercredi 3 mars.
L'indice de qualité de l'air sera très mauvais mercredi 3 mars. © Capture d'écran ATMO Occitanie

Mercredi 3 mars, Tarbes et les Hautes-Pyrénées devraient connaître une journée ensoleillée et sans vent. "Des conditions météorologiques, très anticycloniques, qui ne sont pas favorables à une bonne dispersion des particules dans l'air ambiant" selon Atmo Occitanie.  Conséquence, le département va connaître un épisode de pollution aux particules avec des niveaux "qui dépasseront à nouveau le seuil d'information et de recommandations".

Le sable en provenance du Sahara combiné à des émissions locales de particules (chauffage au bois, brûlage de biomasse et écobuage) sont responsables de cette hausse de concentrations de particule. La procédure d'alerte est mise en oeuvre pour la journée de mercredi suite à la persistance de cette épisode de pollution.

La préfecture des Hautes-Pyrénées met ainsi en oeuvre la procédure d'information et de recommandation pour aujourd'hui (mardi) et la procédure d'alerte demain (mercredi) suite à la persistance de l'épisode de pollution.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement météo