On vous dit tout sur ces mystérieux ronds blancs photographiés par un satellite dans les Pyrénées

Un satellite a photographié des ronds blancs dans les Pyrénées samedi 21 novembre. Ce chapelet de cercles immaculés n'est pas dû à un phénomène étrange, ni même à des éléments naturels exceptionnels. Elements de réponse.
Que sont réellement ces points blancs sur les Pyrénées ?
Que sont réellement ces points blancs sur les Pyrénées ? © Cesbio - CNRS
Ils ressemblent à ces jeux d'enfant où l'on doit relier une série de points pour faire apparaître un dessin. Ils ? Ce sont ces points blancs photographiés par le satellite Sentinel 2 samedi 21 novembre dans les Pyrénées, plus précisément dans le secteur de Barèges, pour le Centre d'Etudes Spatiales de la Biosphère (Cesbio) du CNRS. 
On retrouve ces tâches blanches un peu partout sur la chaîne des Pyrénées.
On retrouve ces tâches blanches un peu partout sur la chaîne des Pyrénées. © Sentinelle 2 L2A


Des successions de tâches blanches qui peuvent interpeller mais qui ont une explication toute simple :
les canons à neige de la station Grand Tourmalet ont repris du service. Si on y regarde de plus prés,  on voit d'ailleurs que ces points dessinent parfaitement le contour des pistes du plus grand domaine skiable des Pyrénées françaises.
 

Quelque soit la date d'ouverture, nous essayons de lancer la production de neige de culture au plus tôt dans la saison

Guilhem Richard, Directeur Technique station Grand Tourmalet

Des kilomètres de canalisations et 350 canons à neige

Cette neige a été produite dans la nuit du 12 au 13 novembre dernier. Très tôt donc dans la saison, mais l'usine à neige de la station est prête à tourner dès la fin octobre. Cette première production a en fait une double vocation : tester tout le système à l'arrêt depuis la fin de saison dernière, cela représente des kilomètres de canalisation, des dizaines de pompes et de compresseurs et quelques 350 canons. Autre objectif de cette première neige, fabriquer une sous-couche.

Cette première couche est primordiale pour le reste de la saison. Elle permet de préparer le terrain pour que les premières chutes de neige naturelles tiennent mieux au sol.

Guilhem Richard, Directeur technique station Grand Tourmalet


Cette première production de neige a été conséquente, 5000 mètres cube d'eau ont été utilisés, mais pas exceptionnelle. Une excellente nuit permet de transformer 15000 mètres cube d'eau en or blanc. 

Les dameuses, elles, ne sont toujours pas entrées en action, c'est pourquoi on distingue ces ronds blancs situés autours des canons. Ils ne formeront un tracé complet des pistes qu'aprés les premières chutes de neige naturelle, ou après une nouvelle nuit propice à la production de neige. 

Mais ce ne sera pas dans les jours à venir. Qu'importe, puisque l'entrée en service des remontées mécaniques n'est pour l'instant pas prévue avant début janvier 2021.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature stations de ski économie tourisme