• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pro D2 : Tarbes lourdement sanctionné par le gendarme financier du rugby

Antoine Nunes, le président du TPR / © MaxPPP
Antoine Nunes, le président du TPR / © MaxPPP

Le Tarbes Pyrénées Rugby (TPR) se verrait retirer 15 points au classement avec une rétrogradation administrative en fin de saison. Le club fait appel de ces sanctions. 

Par Fabrice Valery

La Direction Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (DNACG) de la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a prononcé une double sanction pour le Tarbes Pyrénées Rugby, en proie a de graves difficultés financières, a indiqué ce mardi la direction du club. La double sanction est la suivante :
  • un retrait de 15 points dans le championnat actuel de Pro D2
  • une relégation administrative en division inférieure à la fin de la saison 2015-2016.
Les dirigeants du TPR avaient été auditionnés jeudi 19 novembre par le gendarme financier du rugby français. Le club présente un déficit financier de 1,6 millions d'euros. Un déficit principalement dû à la défaillance d'un important partenaire et de plusieurs autres dans son sillage. Le coprésident du TPR Antoine Nunès  a d'ailleurs déposé plainte pour non-respect du contrat signé. 

DOCUMENT / la lettre adressée par la LNR au TPR : 
En assemblée générale samedi dernier, le club a décidé une ouverture du capital avec l'émission d'actions à 0,21 euros pour permettre au plus grand nombre de participer et réunir peut-être un million d'euros. La ville de Tarbes et la Grand Tarbes ont annoncé une aide supplémentaire. Le but est d'éviter le dépôt de bilan. 

Tout est mené actuellement pour tenter de sauver le club qui va faire appel de la décision de la DNACG. Avec 15 points retirés, le TPR se retrouverait dernier de Pro D2 loin derrière le 15ème Biarritz. Et comment se battre chaque semaine sur le terrain pour sauver le club sportivement quand on est assuré d'être sanctionné par une rétrogradation administrative en fin de saison ?

Le Tarbes Pyrénées Rugby
Le TPR appelle à la générosité des collectivités pour combler son déficit d'1.5 millions d'euros

 

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus