Pyrénées : carnet rose avec la naissance exceptionnelle d'un lynx boréal au parc animalier près d'Argelès-Gazost

Le 31 mai dernier, une femelle lynx boréal est née dans le parc animalier des Pyrénées. Une naissance dont l'équipe n'est pas peu fière et qu'elle qualifie d'exceptionnelle puisque cela n'était pas arrivé depuis dix ans.
Ayzac-Ost (Hautes-Pyrénées) - Le bébé lynx devrait se voir attribuer un nom dans les prochains jours. 2021.
Ayzac-Ost (Hautes-Pyrénées) - Le bébé lynx devrait se voir attribuer un nom dans les prochains jours. 2021. © Parc animalier des Pyrénées

Les naissances sont toujours un moment important dans la vie des zoos et autres parcs animaliers. Celle-ci ne fait pas exception, d'autant qu'elle est inédite depuis dix ans.

Un bébé lynx boréal a fait son apparition le 31 mai dans le parc animalier des Pyrénées, à Argelès-Gazost, dans le département des Hautes-Pyrénées. Une nouvelle que l'équipe du parc qualifie d'extraordinaire.

La naissance est restée secrète pendant un mois, le temps de voir le bébé lynx (une femelle) prendre des forces et s'habituer à son nouvel environnement. Et il y a quelques jours, l'équipe animalière a procédé à la pose d’un transpondeur. "Une intervention obligatoire et qui constitue la « carte d’identité » de l’animal", explique le parc.

Pour la petite histoire, ce bébé femelle est né de la "rencontre" entre Alis et Luchs qui avait rejoint la première l'hiver dernier, en provenance du Parc Animalier de Sainte-Croix à Rhodes, en Moselle. Ce "rendez-vous arrangé", qui avait fait l'objet de l'aménagement d'une nouvelle tanière, a donc porté ses fruits.

Le petit lynx est désormais sorti de cette tanière et a fait ses premiers pas dans l'enclos où sa mère l'élevera seule pendant un an.

Mal-aimé ?

Félin de la sous-famille des félinés, le lynx n'a pas toujours eu bonne réputation. Alors qu'il est partout en France au XVème siècle, le lynx disparaît petit à petit à partir du XVIIe, d'abord des Vosges, puis du Jura et du Massif central. Dans les Pyrénées, la dernière capture authentifiée date de 1917.

Il revient en France dans les années 70, suite à un lâcher d'une vingtaine de lynx en Suisse. Aujourd'hui, compte tenu de son faible effectif, il est considéré comme en danger, donc protégé. Il est souvent victime de collisions routières et ferroviaires, ainsi que de braconnage.

La petite femelle d'Argelès-Gazost devrait quant à elle couler des jours heureux dans son parc. L'équipe devrait lui attribuer un nom très prochainement. Les idées sont les bienvenues sur la page facebook du parc animalier des Pyrénées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature zoo loisirs sorties et loisirs