Pyrénées : les gendarmes de Bagnères-de-Bigorre secourent (à ski) deux automobilistes coincés par la neige

Pas d'autre choix que de chausser les skis. / © Gendarmerie des Hautes-Pyrénées
Pas d'autre choix que de chausser les skis. / © Gendarmerie des Hautes-Pyrénées

Jeudi 14 novembre 2019, les gendarmes de bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées, ont dû chausser les skis pour secourir deux automobilistes espagnols coincés par la neige, sur la route à destination du col de la Hourquette d'Ancizan en direction d'Arreau. 

Par Marie Martin

Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 novembre 2019, deux ressortissants espagnols qui se rendaient à Lourdes ont emprunté, en voiture, la route à destination du col de la Hourquette d'Ancizan en direction d'Arreau, dans les Hautes-Pyrénées. Et ce, malgré les panneaux d'interdiction. 

Les chutes de neige étaient importantes cette nuit-là, c'est précisément pour cette raison que la route était fermée à la circulation. "À 400 mètres du col, le véhicule s'est immobilisé et les occupants ont activé le dispositif d'alarme embarqué du véhicule qui s'est chargé de solliciter la gendarmerie", ont rapporté les gendarmes des Hautes-Pyrénées sur leur page Facebook.
Pour rejoindre les "naufragés" de la route, les gendarmes n'ont pas eu le choix : ils ont chaussé les skis pour emprunter la route recouverte de 20 centimètres de neige avec une couche de verglas de 2 centimètres. La déneigeuse des services routiers ne pouvait être engagée.
Les deux Espagnols ont donc été descendus par voie terrestre par les gendarmes puis transportés jusqu'à la gendarmerie.

"Tous les deux sains et saufs, ils ont quand même été verbalisés pour ne pas avoir respecté la signalisation ce qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques si leur véhicule n'était pas équipé d'un dispositif de secours", ajoutent les gendarmes sauveteurs. Un avertissement pour les autres imprudents ?

Sur le même sujet

Les + Lus