Pyrénées : on vous dit pourquoi les visites au Pic du Midi ne sont toujours pas autorisées malgré le déconfinement

Ceux qui croyaient pouvoir se rendre au Pic du Midi pendant les vacances de Noël devront encore attendre. Si le déconfinement est bien réél depuis ce 15 décembre, le téléphérique du pic reste pourtant à l'arrêt. En cause, la présence du musée à son sommet. Explications.

Le Pic du Midi est à l'arrêt
Le Pic du Midi est à l'arrêt © Archive MaxPPP

Tout était prêt pour accueillir les visiteurs, avec les mesures sanitaires requises dès la sortie du deuxième confinemenent. Pourtant, ce n'est toujours pas possible.

Le téléphérique qui emmène les touristes à 2876m d'altitude va rester encore quelques semaines à l'arrêt. C'est l'un des effets collatéraux des mesures de restrictions imposées par le gouvernement pour endiguer le coronavirus.

L'annonce de la non-ouverture des salles de cinéma et des musées concerne aussi le Pic du Midi. En raison de la présence d'un musée dans l'un de ses bâtiments.

Ce musée est dédié à l'histoire de l'observatoire du Pic du Midi, des premières expéditions scientifiques, à la construction de l'observatoire puis aux observations et découvertes. On y trouve les télescopes, des informations sur leur utilisation, et une multitude de données sur les planètes, l'univers, l'activité solaire...
L'espace muséographique fait partie du parcours touristique du lieu. 

Ouverture prévue le 7 janvier

Outre le musée, le Pic du Midi c'est aussi un lieu hors norme avec une vue à 380 degrés sur la chaîne des Pyrénées depuis les terrasses panoramiques et le ponton des neiges. On y trouve aussi un observatoire scientifique d'astronomie, un restaurant d'altitude, une boutique de souvenirs. Et c'est aussi un espace free ride pour les amateurs de ski nature et aventure.

 

La station de la Mongie (Grand Tourmalet) est aussi à l'arrêt. Le domaine de ski ainsi que le Pic du Midi tablent sur une réouverture au public le 7 janvier. Date qui sera susceptible d'évoluer en fonction de la situation sanitaire et des décisions du gouvernement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pic du midi nature montagne tourisme économie covid-19 santé société