Sécurité en montagne : des capteurs pour localiser les randonneurs perdus

Lieu prisé des vacanciers durant l'été, la montagne peut également réserver des mauvaises surprises. Pour repérer les randonneurs égarés ou blessés, une technologie, déjà testée pour les sports d'hiver, est mise en place. Explications.

On les connaissait sur les combinaisons de sports d'hiver. Précieuses, grâce à leur technologie, pour retrouver des skieurs égarés ou pris au piège des avalanches. Les pastilles du système RECCO sont maintenant généralisées aux activités de pleine nature, comme la randonnée, le VTT, le canyoning ou le parapente, avec des capteurs sur les vêtements.

Un radar attaché à un hélicoptère

À Ancizan (Hautes-Pyrénées), les pelotons de gendarmerie de haute montagne (PGHM) sont maintenant équipés et formés pour utiliser cette technologie. Dans les faits, un radar suspendu en dessous d'un hélicoptère, repère les pastilles. Vulgairement, c'est comme si l'on cherchait à connecter son téléphone et une enceinte, par Bluetooth. Un signal sonore retentit dès qu'une pastille est localisée le pilote affiche sa recherche selon l'intensité du signal.

"C'est un petit 'clac clac', qu'on ne peut pas confondre avec autre chose, détaille Brice Pagès, pilote d'hélicoptère. Dès qu'on l'a, on part en mode recherche, comme un chien d'avalanche. On va vraiment sectoriser, travailler en boucle ou en croix pour trouver le plus rapidement possiblement la personne qu'on est venu chercher."

Une zone de recherche large 

L'étendue de la zone de recherche est très large, grâce à la vitesse et l'agilité de l'hélicoptère. Le brigadier Pierre Foltier, CRS dans les Pyrénées, précise : "Comme il peut voler à 100 kilomètres par heure, et couvrir une zone au sol de 100 mètres de large, on peut faire des bandes assez larges et surtout dans les zones escarpées ou boisées". 

Pour l'entreprise qui confectionne cette technologie, la mainmise sur le marché, s'accompagne d'un accompagnement financier. "Plus ils vendent de réflecteurs, plus ils font du business, raconte Pascal Sancho, représentant pour la marque RECCO. En contrepartie, tous les appareils de recherche, y compris les plus coûteux, sont mis à disposition gracieusement sous la forme d'un partenariat".

Une technologie complémentaire avec les méthodes existantes

Un partenariat qui rassure les randonneurs et autres sportifs de montagne. Toutefois, les gendarmes et CRS de haute montagne n'abandonnent pas pour autant leurs méthodes habituelles. La localisation par téléphone est notamment privilégiée.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité