Tarbes : il criait “Allah akbar” dans un TGV, il a été interpellé

Le train est resté immobilisé 1h30 en gare de Morcenx (illustration) / © Frédéric Speich Maxppp
Le train est resté immobilisé 1h30 en gare de Morcenx (illustration) / © Frédéric Speich Maxppp

Il n'était pas armé mais il insultait tout le monde dans ce TGV Tarbes-Paris et ponctuait par des "Allah akbar" à tue-tête. La police l'a interpellé et conduit à l'hôpital.

Par AFP + MP

Aux cris de Allah Akbar
Il a été interpellé mercredi dans le TGV Tarbes-Paris en gare de Morcenx (Landes) puis hospitalisé, ont indiqué la gendarmerie et la
SNCF.
"Un homme d'une vingtaine d'années qui n'était pas armé, a tenu des propos virulents et incohérents envers les passagers. Il criait Allah Akbar (Dieu est le plus grand) en courant dans le train, et a été rapidement maîtrisé par les passagers", a indiqué à l'AFP la gendarmerie de Parentis (Landes).

Hospitalisé et sûrement interné
L'homme "a été interpellé puis hospitalisé à Mont-de-Marsan, pour être probablement interné vu son état psychologique", selon la gendarmerie. 
Personne n'a été blessé, selon la même source, et une enquête a été ouverte par le parquet de Mont-de-Marsan.

Train bloqué et chien renifleur
L'incident s'est produit vers 11h00 dans le TGV Tarbes-Paris qui devait arriver en gare de Montparnasse à 14h15. Le train est resté immobilisé "environ une heure trente" à Morcenx avant de repartir à la mi-journée, a-t-on précisé à la SNCF.
Un chien renifleur de la brigade cynophile de Mont-de-Marsan a été dépêché sur place, pour procéder à une vérification de tous les bagages où aucun explosif n'a été détecté, ont également précisé les gendarmes.
 

Sur le même sujet

Aude : découverte de l'épicerie associative rurale de Montséret

Les + Lus