Tour de France dans les Pyrénées : des restrictions pour les spectateurs en montagne à cause du coronavirus

Pour faire respecter la jauge maximale de 5000 spectateurs, des mesures d'accès restreintes ont été mises en place sur la 8ème étape du tour, samedi 5 septembre. Entre Cazères et Loudenvielle, le port du masque sera obligatoire et il faudra être très motivé pour apercevoir les coureurs.
La marée humaine habituellement présente dans les cols des Pyrénées (ici, col du Tourmalet l'an dernier) fait désormais partie des images du passé.
La marée humaine habituellement présente dans les cols des Pyrénées (ici, col du Tourmalet l'an dernier) fait désormais partie des images du passé. © Guillaume Horcajuelo/MaxPPP
Une jauge de 5000 spectateurs maximum sur chaque étape. Cela fait partie des mesures sanitaires mise en place sur le Tour de France pour éviter la propagation de l'épidémie de coronavirus.
Les traditionnelles marées humaines présentes sur les cols des Pyrénées font partie du passé, la Préfecture des Hautes-Pyrénées et l'organisation du Tour de France ayant mis en place des conditions d'accès particulièrement restrictives. Des conditions similaires à celles établies pour tous les cols traversés par le Tour 2020, notammenet ceux situés sur l'étape de vendredi 4 septembre : Millau-Lavaur.

Circulation et stationnement strictement règlementés

En plus du port du masque obligatoire tout le long du parcours, "la circulation, l'arrêt et le stationnement des véhicules sur l'ensemble des voies empruntées par le Tour de France 2020 seront interdit à tous les véhicules", précise l'arrêté préfectoral des Hautes-Pyrénées du 28 août, une heure avant l'arrivée de la caravane et une demie-heure après le passage des coureurs.
En amont, la Préfecture a aussi renforcé les règles de circulation : "il est prévu l’interdiction du stationnement de véhicules le long du parcours à partir du vendredi 4 septembre 2020 à 08h00 et l’interdiction de la circulation à partir du vendredi 4 septembre 2020 à 15h00."

Sur le col de Peyresourde et au Port de Balès, le stationnement de tout véhicule motorisé est interdit. Les camping-cars sont relayés aux aires d'accueil, qui sont parfois très loin du parcours. A la station de camping-car de Peyragudes, un camping-cariste se désole : "Nous allons devoir marcher 1,5km en descente et pareil en montée au retour" pour tenter de voir le passage des coureurs.

A pied ou à vélo, pas de foule autorisée

Sans voiture, il va donc falloir marcher, ou rouler. Pour accéder au Port de Balès, seuls les piétons et les cyclistes sont autorisés. Une navette de 9 personnes a été mise en place par le département au départ de Mauléon Barousse. Même règle pour le col de Peyresourde, à l'accès aussi limités aux piétons et cyclistes.

Mais ils ne pourront pas se positionner n'importe où.

Le stationnement du public sera interdit dans les virages à angle droit ou en épingle à cheveux et faisant suite à une longue ligne droite ou à une descente rapide (..)

Arrêté préfectoral du 28 août 2020, sur le passage du Tour de France dans les Hautes-Pyrénées

D'importants moyens de gendarmerie sont mobilisés pour assurer en amont la prévention avant le passage du Tour, puis samedi 5 septembre, pour assurer le respect des règles précedemment énoncées. Au total ce sont 200 militaires qui sont affectés à cette étape, 80 pompiers, 30 agents du conseil départemental et 50 bénévoles.
 

Pour ceux qui ne sont pas découragés par ces restrictions, voici les horaires de passage estimés des coureurs du Tour de France 2020 sur cette 8ème étape (vitesse 40km/h):
 
Mesures d'hygiène sur le Tour de France 2020
  • Garder 2 mètres de distance avec les coureurs
  • Pas d'autographe
  • Se laver les mains et porter un masque 
  • Interdiction de faire des selfis
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport sécurité société sécurité routière