• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La vente des “bancs de la Grotte” à Lourdes divise la majorité municipale

La ville de Lourdes possède 66 magasins à des emplacements de choix, tout près du Sanctuaire. / © France 3 Occitanie
La ville de Lourdes possède 66 magasins à des emplacements de choix, tout près du Sanctuaire. / © France 3 Occitanie

L'heure est à la division au sein de la majorité municipale de Lourdes. Des élus se désolidarisent de la maire, Josette Bourdeu, et s'opposent à sa volonté de vendre des "bancs" de Lourdes. Derrière ce nom se cache non pas un siège mais les petites boutiques où sont vendus les articles religieux.

Par Sylvain Duchampt

La maire de Lourdes, Josette Bourdeu, a sous la main un véritable petit trésor. 66 petits commerces situés idéalement, tout près du sanctuaire. Des échoppes où sont vendus toutes sortes d'articles religieux, des cierges aux cartes postales en passant par les fameuses fioles à l'image de la Vierge Marie, connues sous le nom de "bancs de la Grotte".

Toutes sont louées pour des sommes modiques, entre 300 et 500 euros, mais la mairie a décidé de se séparer de son patrimoine immobilier. La municipalité avance tout d'abord des raisons financières pour expliquer son choix : vendre des actifs qui demain seraient une charge supplémentaire pour la ville, trouver des leviers financiers sans impacter le citoyen, améliorer la qualité de vie des habitants en finançant des actions et enfin financer des chantiers en cours sans avoir forcément recours à de nouveaux emprunts.

Autre argument de cette vente : le mauvais entretien des bâtiments : "Les investissements désormais nécessaires s’élèvent à la hauteur de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour un banc et devraient donc maintenant être à la charge de la commune. Afin de ne pas faire supporter ces lourds investissements aux Lourdais et comme déjà annoncé en Conseil Municipal, la municipalité va donc mettre en vente ces bancs, en les proposant en priorité à leurs actuels locataires."     

Mais la pilule ne passe pas du côté de l'opposition comme chez une partie de la majorité municipale. Josette Bourdeu pourrait être aujourd'hui mise au banc dans son propre camp.    

Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon, de France 3 Occitanie : 
 
La vente des "bancs" de la grotte à Lourdes divise la majorité municipale

 

Sur le même sujet

Aude : Christophe Castaner en visite à Vinassan

Les + Lus