Hérault - Gard : les préfectures interdisent l'hébergement touristique jusqu'au 11 mai

Pour lutter contre l'arrivée massive de personnes dans l'Hérault et le Gard durant cette période de vacances en provenance d'autres départements, les préfectures ont décidé d'interdire les locations touristiques. Une mesure pour rappeler que le confinement reste la priorité.

Interdiction d'hébergement touristique dans l’Hérault jusqu'au 11 mai
Interdiction d'hébergement touristique dans l’Hérault jusqu'au 11 mai © MaxPPP/MICHAEL ESDOURRUBAILH
Avec l'annonce du président Emmanuel Macron de la prolongation du confinement jusqu'au 11 mai, la préfecture de l'Hérault a décidé de mettre en place des mesures afin de dissuader la population de bouger de chez elle. Même démarche à la préfecture du Gard.


Lutter contre l'arrivée de population

Selon la préfecture de l'Hérault, l'annonce d'un confinement jusqu'au 11 mai "a conduit de nombreuses personnes à quitter les centres urbains pour rejoindre notamment le département de l'Hérault alors même qu'un afflux massif de population, venant de zones dans lesquelles le virus Covid 19 circule activement, présente un risque important de propagation du virus".


Interdiction de locations touristiques

Les préfets de l'Hérault et du Gard ont donc décidé, par un arrêté, d'interdire jusqu'au 11 mai 2020 les possibilités d'hébergement touristique.
Cela concerne les locations, les chambres d'hôtels ainsi que les meublés de tourisme ou tout autre logement destiné à la location saisonnière situés dans le département de l'Hérault.

Le communiqué de la préfecture précise également que "cette interdiction ne concerne pas l'hébergement au titre du domicile régulier des personnes qui y vivent, l'hébergement d'urgence et l'hébergement pour des besoins professionnels.".
  

Des arrêtés déjà anticipés par les Gites de France


Pour certains professionnels, ces décisions ne sont pas une surprise et surtout elles ne vont pas servir à grand chose.

La période du 1er avril au 15 mai représente en moyenne 20 à 25% du volume des locations annuelles des Gites de France. Et dès le début du confinement, le 17 mars, ils avaient anticipé ces mesures en bloquant les réservations.
 

Les locations touristiques durant la période du confinement sont déjà interdites sur nos sites et chez nos partenaires. La première semaine, nous avons eu de nombreuses demandes de locations principalement de familles de la région de Toulouse... et depuis plus rien" explique Bernard Foltran, directeur des Gites de France Aude et Pyrénées-Orientales.


Et pour cet été, la tendance est la même... pas ou très peu de réservations, quand habituellement 90% des plannings sont déjà bouclés.

Sur les grandes plateformes nationales et internationales de locations en ligne, le message est clairement mis en avant... déclinant ainsi toute responsabilité.
 
© capture écran
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société logement tourisme économie coronavirus : conseils pratiques vacances
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter