3000 cyclistes défilent à Montpellier pour demander plus de place pour le vélo

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Deshayes avec Thierry Will

A l'appel de l'association Vélocité Montpellier, samedi 24 septembre 2022, ils étaient nombreux à manifester dans les rues pour réclamer plus de pistes de cyclables et de sécurité dans l'agglomération à l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité.

Le peloton était groupé à l'arrivée à Montpellier. Ils étaient environ 3000 à se retrouver dans le quartier Antigone ce samedi 24 septembre 2022. Ces cyclistes ont pédalé depuis 30 communes autour de la ville pour manifester encore une fois leur envie de plus de vélo en ville, à l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité.

 

L'association rappelle que, selon le baromètre du réseau Vélo & Territoires, la pratique du vélo continue d’augmenter en France. "C’est particulièrement vrai sur l’aire urbaine de Montpellier où l’usage du vélo comme moyen de transport au quotidien se démocratise avec une augmentation de la pratique entre 2021 et 2022 (hors période de confinement) supérieure à 10% et des records de fréquentation en ce mois de septembre". 

L'association soutient les transformations déjà en cours dans l'agglomération mais elle demande plus d’infrastructures, notamment dans les villages périurbains où il est encore difficile de faire ses courses, de se rendre au travail ou à l’école en vélo.

Pour les cyclistes interrogés par France 3 Occitanie, il faut surtout sécuriser l'usage du vélo pour sécuriser automobilistes et piétons mais également pour sortir des embouteillages et du gaspillage énergétique.

Le gouvernement veut passer la vitesse supérieure pour encourager la pratique du vélo en France. La Première ministre Elisabeth Borne a dévoilé, mardi 20 septembre, de nouveaux investissements dans le cadre du plan vélo. Ce "deuxième plan vélo" poursuit les objectifs de la feuille de route initiale dévoilée en 2018"Le vélo c'est à la fois accessible, écologique, bon pour la santé (...) et c'est aussi un atout pour notre économie" a déclaré la cheffe du gouvernement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité