Affaire Gilles d'Ettore : deux patrons d'Agde mis en examen pour corruption active et libérés sous caution et contrôle judiciaire

Nouveau rebondissement dans l'affaire du maire d'Agde et de la voyante. Deux patrons d'entreprises de la station balnéaire ont été mis en examen, vendredi 12 avril, pour corruption active, abus de biens sociaux et abus de confiance. Le père et son fils ont été placés sous contrôle judiciaire et libérés sous caution de 12.500€ chacun.

À Agde, dans l'Hérault, l'affaire se poursuit et les mises en examen se succèdent. Après le maire Gilles d'Ettore, sa voyante Sophia M. et un directeur de la société Eiffage, Thyl Z. , deux nouveaux protagonistes ont été présentés au magistrat instructeur, ce vendredi 12 avril, pour des faits de corruption.

Les deux hommes, un père et son fils, sont les responsables d'une grande surface agathoise et dirigeants d'une SCI.

À l'issue de leur garde à vue, le juge a ordonné leur mise en examen pour corruption active, abus de biens sociaux au préjudice de l'hypermarché et abus de confiance au préjudice de la SCI.

Le magistrat instructeur les a placés sous contrôle judiciaire leur imposant des obligations et interdictions, dont le versement d'un cautionnement d’un montant de 12.500 euros chacun, la remise de leur passeport et l'interdiction d'entrer en contact avec plusieurs personnes.

Le père et son fils auraient reconnu les faits

Placés en garde à vue, le 10 avril, pendant 48h, ils auraient reconnu avoir financé une partie de la construction de la véranda, chez la voyante. Selon les informations de Midi Libre, cette véranda, où Sophia M. recevait ses clients, aurait été réglée pour 45.000 euros par la société Eiffage. Restait alors autour de 7.500 euros à payer. Une somme dont se seraient acquittés, à la demande du maire, le père et son fils, directeurs d'une grande surface agathoise et d'une SCI.

Ils auraient en revanche réfuté toute contrepartie de la part de l'élu toujours selon nos confrères. Tout comme ils auraient nié avoir fourni le repas ainsi que les boissons lors du mariage de la voyante Sophia M. à l'été 2023. 

L'enquête et les investigations se poursuivent sous l’autorité du magistrat instructeur.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité