Hérault : la ville thermale de Balaruc-les-Bains à l'arrêt pour cause de Covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par Armelle Goyon

Avec ces thermes fermés depuis le mois d'octobre pour cause de Covid,  Balaruc-les-Bains, près de Sète sur la lagune de Thau, subit de plein fouet la crise. La station thermale ressemble à une ville fantôme.

Un bassin sans curiste, des allées désertes, toute une infrastructure à l'arrêt : les thermes médicalisées de Balaruc-les-Bains, près de Sète, sont fermées depuis le 29 octobre dernier. A  quelques centaines de mètres, même contexte pour le complexe thermoludique O'Balia. Ce Spa thermal a été ouvert pendant ces 3 dernières semaines, mais les chiffres de l'épidémie dans la région l'obligent à fermer à nouveau.

Aujourd'hui, les établissements thermaux de la ville se trouvent dans une situation préoccupante.

Nous nous acheminons vers un déficit qui avoisinera les 7,5 millions d'euros. C'est énorme et cela absorbe la quasi-intégralité de nos fonds propres,  puisque nous avions des capitaux propres de 9,5 millions. En un exercice, l'ensemble de nos capitaux ont été balayés. 

Thierry Cours directeur des thermes Balaruc-les-Bains

Des rues désertes 

La petite ville de Balaruc-les-Bains est toute entière tournée vers le thermalisme. Les thermes sont la principale entreprise du bassin de Thau. Elle génère plus de 3000 emplois directs et induits. En temps normal, le village accueille 53 000 curistes chaque année pour des soins en rhumatologie et phlébologie.Sans ses curistes, la station thermale ressemble à une ville fantôme. Pour les commerçants, l'activité est au ralentie.

On vit un peu avec les curistes à Balaruc-les-Bains. On ne sait pas quand les thermes vont rouvrir, c'est cela le pire ! Le week-end, il y a un petit peu de monde, mais la semaine, c'est désertique.  

Nono , commerçant articles de plage

"Il manque quand même une partie du chiffre d'affaires qui n 'est plus effectué étant donné que les thermes sont fermées. Il y a aussi le problème qu'en conséquence, il n 'y a plus d'ambiance dans le village. Cela fait boule de neige sur les autres commerces qui ferment à leur tour , " ajoute Nathalie Rabartin, responsable d'un salon de coiffure. 

Lorsqu' ils ne sont pas fermés, les commerces adaptent leurs horaires au volume de leur clientèle. La plupart ouvre seulement le matin. Autre répercussion, les studios loués aux curistes sont désespérément vides.

Je loue 3 studios. Depuis 2 ans, je n'ai plus de curistes. Heureusement que j'ai un peu de réserve financière. ll  y a bien des personnes qui sont dans la misère. 

Une propriétaire de studio pour curistes

En attendant une date de réouverture des thermes, Balaruc-les-Bains espère que les vacanciers de Pâques viendront nombreux admirer l'étang de Thau.