• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers : un homme tué par balles, dans le quartier de La Devèze

La victime se trouvait en haut ce cet escalier d'un immeuble de la cité de La Devèze à Béziers, lorsqu'elle a été touchée par des tirs d'arme à feu. / © L. Beaumel FTV
La victime se trouvait en haut ce cet escalier d'un immeuble de la cité de La Devèze à Béziers, lorsqu'elle a été touchée par des tirs d'arme à feu. / © L. Beaumel FTV

Mardi 16 juillet en début de soirée, un homme d'une trentaine d'années a été touché à la tête par des tirs d'arme à feu. Hospitalisé en état d'urgence absolue, il est décédé un peu plus tard. Le ou les auteurs sont en fuite.

Par Josette Sanna

Mardi 16 juillet en début de soirée, un homme de 27 ans a été atteint de plusieurs balles tirées, rue Jean-Franco, dans le quartier populaire de La Dévèze à Béziers.

Il aurait été touché à la tête. Il a été transporté en état d'urgence absolue à l'hôpital où il est décédé un peu plus tard.

Plusieurs tireurs

Deux à trois personnes présentes dans une voiture auraient tiré à plusieurs reprises sur la victime. Le ou les tireurs sont en fuite, nous confirme une source proche de l'enquête

Il pourrait s'agir d'un règlement de comptes. La victime était déjà connue de la justice pour des affaires de stupéfiants.

Quartier abandonné

Les habitants du quartier sont excédés de la violence de ce quartier qu'ils disent abandonné par la police.
" On n'y voit plus personne, plus de policiers, plus d'élus. C'est pesant.

Les élus, on les voit à l'appoche des élections, ils nous promettent que ça va changer, et puis il ne se passe jamais rien

"Les élus, on les voit à l'appoche des élections, ils nous promettent que ça va changer, et puis il ne se passe jamais rien. Il n'y a que le centre-ville qui change", regrette un habitant du quartier qui témoigne anonymement.
David Leyraud, secrétaire général adjoint du syndicat de police Alliance (34), le rappelle : "nous n'avons de cesse de réclamer des renforts dans le secteur de la Devèze. Des policiers ont été caillassés à trois reprises dans ce quartier ; en juin deux policiers de la BAC ont été agressés. Tous les voyants sont au rouge dans ce secteur, mais on nous répond que sur le papier le compte y est et que les effectifs sont suffisants, ce qui n'est pas le cas".

L'enquête sur ce dernier homicide a été confiée au SRPJ de Montpellier.
 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus