Béziers : l'infirmerie d'un refuge pour chats menacée de destruction

La présidente du refuge "les chats libres" de Béziers ne sait plus quoi faire. La justice lui ordonne de détruire un local qui sert d'infirmerie pour les animaux de l'association. Mais sans ce chalet en bois, plus aucun soins n'est possible.

Le refuge "les chats libres" de Béziers qui accueille près de 350 félins est sous le coup d'une injonction judiciaire. Nathalie Chartrain, sa créatrice, doit démonter le chalet en bois qui sert d'infirmerie avant le 4 avril prochain.
 

Le terrain est en zone rouge inondable, donc il y a interdiction de construire. Mais notre chalet est sur pilotis, en bois et démontable. Et il est utilisé uniquement pour les animaux et le stockage de la nourriture.


Du coup, sans infirmerie, les chats les plus fragiles ne pourraient plus être soignés dans des conditions acceptables. Et surtout le refuge serait en péril.
 

Il faut que les chats soient à l'abri et au chaud car l'hiver il fait trop froid pour eux dehors, certains sont malades. Sinon, il faudra les euthanasier.


Nathalie a contacté Brigitte Bardot et l'association 30 millions d'amis pour tirer la sonnette d'alarme et trouver une solution dans les plus brefs délais. L'idéal serait de trouver un autre terrain avec électricité et eau courante.

Malgré des conditions difficiles de travail, le refuge qui fonctionne uniquement avec des dons, a réalisé en 2019 plus de 480 adoptions de chats et chatons.
Un chiffre en constante progression, en 2017, ce sont près de 300 chats et chatons qui ont trouvé une famille. 400 en 2018.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature inondations zoo