• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers : le nombre de caméras de vidéosurveillance va doubler en deux ans

A Béziers, le nombre de caméras de vidéosurveillance va doubler en deux ans. Le maire mise sur ces installations pour faire face à l'insécurité, comme annoncé dans un communiqué de presse. / © PHOTOPQR /LE PROGRES / MAXPPP
A Béziers, le nombre de caméras de vidéosurveillance va doubler en deux ans. Le maire mise sur ces installations pour faire face à l'insécurité, comme annoncé dans un communiqué de presse. / © PHOTOPQR /LE PROGRES / MAXPPP

La ville de Béziers l’a annoncé via un communiqué de presse : le nombre de caméras de vidéosurveillance va doubler d’ici deux ans, passant de 90 début 2019, à 200 fin 2020.

Par Olivia Boisson


Robert Ménard l’a annoncé via un communiqué de presse : il mise sur l’installation d’une centaine de caméras de vidéosurveillance pour faire face à l’insécurité. Avec un message très clair, relayé sur les réseaux sociaux.

L'insécurité et la délinquance ne sont pas des fatalités. Les moyens existent pour y faire face. Encore faut-il les employer et en faire une priorité. Et c'est ce que nous continuerons de faire. Je le dis à toutes les racailles qui veulent pourrir la vie des Biterrois : les temps ont changé et 2019 ne sera pas une bonne année pour vous...
 

 

200 caméras de vidéosurveillance d’ici 2020


L’objectif de la mairie : étendre le réseau de vidéo-protection en dehors du centre-ville. Selon le communiqué, « la mise en place de ce nouveau plan de déploiement se fait en concertation avec l’État et après autorisation préfectorale ».

Dès le premier trimestre 2019, les 30 caméras des parkings souterrains de la ville seront reliées à la Police Municipale. Une méthode efficace selon le maire de Béziers, qui affirme dans son communiqué que la délinquance aurait encore chuté de 14% dans sa ville en 2018.


Une annonce et une affiche qui font réagir


Aimé Couquet, conseiller municipal PCF de Béziers, a réagi sur les réseaux sociaux. 


Une fois de plus, Robert Ménard en perte de reconnaissance relance la polémique. (…) Après avoir armé et doublé les effectifs de la police municipale, une centaine d’agents, ajouté des caméras dans  les rues, y-a-t-il encore de la délinquance ? C’est l’aveu de son impuissance ou de son incompétence.
 



 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus