Drogue : soupçonnées d'un vaste trafic avec l'Espagne, les soeurs jumelles avaient enterré 12 000 euros dans le jardin de leur mère

Publié le
Écrit par Armelle Goyon .

Deux soeurs jumelles ont été interpellées pour un vaste trafic d'héroïne et de cocaïne en provenance d’Espagne. Depuis le mois de janvier 2022, elles auraient effectué 43 voyages en Espagne pour se fournir en drogue.

 Depuis le début de l’année 2022, la brigade de recherche de la compagnie de Gendarmerie de Béziers soupçonnait la mise en place dans le Biterrois d’un vaste trafic d’héroïne et de cocaïne en provenance d’Espagne. Depuis le mois de janvier 2022, deux sœurs jumelles âgées de 40 ans avaient effectué 43 voyages depuis l’Espagne avec leurs véhicules personnels.

Le 20 novembre 2022, les enquêteurs procédaient à l’interpellation des deux sœurs, ainsi qu’à celle du compagnon de l’une d’elle, au retour d’un nouveau voyage en Espagne, permettant la saisie de 554 grammes d’héroïne, 44 grammes de cocaïne et 110 grammes de résine de cannabis, de matériels de conditionnement, de balances et de leurs deux véhicules.

12 000 euros enterrés dans le jardin de leur mère 

Sur indication des sœurs, les enquêteurs découvraient également 12 000 euros enterrés dans le jardin de leur mère.

Sur la base des déclarations en garde à vue des trois personnes mises en cause, et de celles des 26 clients entendus sur les 34 identifiés, les gendarmes estimaient qu’un peu plus de 30 kg d’héroïne auraient été ainsi importés et revendus depuis trois ans.

Les trois gardés à vue étaient déférés devant le parquet le 23 novembre 2022 puis placés en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention en attente de la comparution immédiate du 25 novembre 2022. L’audience de jugement a été renvoyée au 16 décembre 2022 à 8h30 avec maintien en détention des trois prévenus.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité